Paléo Festival de Nyon : bilan sécuritaire positif

Publié le 27.07.09

La Police cantonale vaudoise, présente lors du 34ème Paléo Festival de Nyon du 21 au 26 juillet 2009, se félicite du dispositif mis en place. La bonne collaboration avec la sécurité privée de Paléo, la police municipale de Nyon, le Corps des gardes-frontière, la Police ferroviaire, le service médical Paléo, la Protection civile, les pompiers de Nyon et les nombreux bénévoles a permis d'assurer la sécurité des festivaliers sans qu'aucun événement grave ne perturbe la fête.

A l'occasion du 34ème Paléo Festival, entre le 21 et le 26 juillet 2009, la Police cantonale vaudoise a mis sur pied son dispositif de sécurité préventif. Coordonné depuis le poste de commandement, situé dans le bâtiment du service des automobiles proche de l'enceinte du camping, il a permis d'engager les moyens adéquats et de centraliser 24 heures sur 24 toutes les informations à caractère judiciaire. Le nombre d'infractions commises en marge du festival reste faible, aucun délit ou événement grave n'a été enregistré.

Le dispositif judiciaire mis en place sur le site comptait deux détachements d'inspectrices, inspecteurs, gendarmes en civil et aspirants de l'Académie de police, pour traiter les affaires au premier échelon, dont le suivi est confié aux inspecteurs de la région judiciaire Ouest de Nyon. Ces différents détachements étaient présents sur le terrain de l'Asse, sur la "Pl'Asse" et dans le camping. Les policiers engagés ont effectué des contrôles préventifs en ville de Nyon et dans les abords de la manifestation. Comme par le passé, les policiers ont pu compter sur l'excellente collaboration du personnel de la sécurité privée de Paléo, ce qui a permis non seulement d'éviter tout problème majeur mais également d'interpeller plusieurs délinquants en flagrant délit.

Les policiers des détachements judiciaires ont procédé, sur le site du festival et ses abords immédiats, en ville de Nyon et dans les communes environnantes, à la dénonciation pour trafic de produits stupéfiants de 7 individus et pour consommation de produits stupéfiants de 182 personnes (147 en 2008), parmi lesquelles 75 mineurs (soit 41% pour 41 en 2008 soit 28%) dont les parents ont été systématiquement avisés. Les policiers ont procédé à la saisie globale de 377 gr de marijuana, 27 gr de haschisch, 8 gr de cocaïne, 70 comprimés d'ecstasy et 7 buvards de LSD.

Les inspecteurs et gendarmes ont pris en charge plusieurs affaires judiciaires notamment pour vols à la tire, vols dans des véhicules, vols dans les tentes, vols simples et escroquerie. Quinze personnes ont été interpellées et remises aux autorités judiciaires compétentes. Dans le cadre de ces enquêtes, les Juges d'instruction de service ont placé sept personnes majeures en détention préventive et le Président du Tribunal des Mineurs a interné cinq mineurs. La police municipale et le poste de gendarmerie de Nyon ont enregistré une trentaine de plaintes pénales, dont la majorité pour des vols dans l'enceinte du festival.

Le service de sécurité Paléo tire un bilan très positif de la 34ème édition du Paléo Festival. Aucun incident majeur n’est venu ternir la fête grâce à la bonne préparation du service de sécurité Paléo et au travail de ses quelque 930 collaborateurs. Le dispositif de sécurité conçu et mis en place a permis de faire face de façon sereine et efficace aux événements mineurs rencontrés. L’anticipation rigoureuse des risques réalisée en phase préparatoire, associée à l’expérience et la compétence de la sécurité bénévole Paléo, ont permis à l’ensemble des concerts et des animations du festival de se dérouler sans encombre et dans un climat extrêmement convivial. Le bilan est également positif s’agissant du camping du festival dont la fréquentation est en augmentation. Cette année environ 7'500 campeurs par jour ont pu profiter du savoir faire de l’organisation pour profiter de leur séjour dans un environnement sécurisé et agréable. L’excellente collaboration avec les autorités en général et la Police Cantonale en particulier a permis un traitement efficace et dissuasif des incidents ou délits constatés.

Le poste de commandement circulation, installé au Parc Chevalin, à proximité de la manifestation, a coordonné les mesures en matière de circulation et parcage afin de répondre à l'affluence des automobilistes. Les parkings de la manifestation ont accueilli en moyenne 12'680 véhicules par jour (13'695 en 2008), dont 1'016 deux roues,. Le dispositif journalier compte 25 gendarmes, 19 aspirants de l'Académie de police,  11 agents de la police municipale de Nyon, 16 collaborateurs de la  PCi, 3 agents de sécurité, renforcé durant toute la semaine par 104 pompiers et 91 bénévoles de la région. La diminution du nombre de véhicule s'explique par l'augmentation des festivaliers empruntant les transports publics et par la légère augmentation du taux d'occupation par voiture, soit 2,3 personnes par véhicule. La police municipale de Nyon a du prendre en charge deux cas de personnes sous l'influence de produits stupéfiants s'étant totalement mises à nu en ville et en cellule et ayant un comportement hors norme et violent.

La gendarmerie vaudoise, en collaboration avec la gendarmerie nationale française et le corps des gardes frontières a procédé le mercredi 22 juillet de 18h00 à 20h00 à plusieurs contrôles de circulation sur les routes en direction du Paléo dans le district de Nyon et dans les régions de Gex-Divonne et du Département de l'Ain. Les 65 collaborateurs engagés ont contrôlé 241 véhicules dénonçant une vingtaine de personnes pour divers délits (stups et circulation).

Le Corps des gardes-frontière a contrôlé les différents accès routiers à la frontière, notamment lors de 2 opérations particulières aux points de passage de Chavannes-de-Bogis, Crassier, la Rippe et la Cure. Plusieurs centaines de véhicules ont ainsi été contrôlés avec l'aide de chiens formés à la détection de produits stupéfiants. Le lundi 20 juillet, les gardes-frontière ont contrôlé un véhicule français contenant 35 kg de denrées alimentaires avariées à destination du Paléo. Le vendredi 24 juillet, à l'entrée en Suisse les agents ont contrôlé et dénoncé une personne pour infraction à la Loi sur les stupéfiants (8 gr de marihuana et 0,6 gr de cocaïne) et interpellé une personne recherchée pour purger 33 jours de détention suite à des lésions corporelles graves.

Le service médical Paléo, comptant 11 médecins, 10 infirmiers et infirmières ainsi que 34 ambulanciers et personnels soignants, a traité entre 200 et 250  patients par jour, principalement pour des cas bénins : des entorses, de l'asthme, des piqûres de guêpes et des comas éthyliques (moins de très jeunes patients qu'en 2008). Il a également traités plusieurs cas d'intoxication aux produits prohibés.

Le Service de défense incendie et secours (SDIS) de Nyon a été chargé de la sécurité feu sur tout le site du festival et lors du feu d'artifice le dimanche soir. Huitante trois pompiers volontaires ont assuré à tour de rôle les différentes périodes de garde durant la semaine, aux trois postes d'attente avec deux véhicules lourds de type tonne-pompe, un véhicule léger haute-pression, deux véhicules légers et trois motopompes. Les pompiers sont intervenus notamment pour détruire un nid de guêpes, deux feux de véhicules, une pollution suite au feu de voiture et un départ incendie dans le camping.


 

Flux RSS

Abonnez-vous :

- au flux RSS des communiqués de presse de la Police cantonale vaudoise

Archives récentes

Archives par année