Icone d'impression

Deux détenus s'évadent des Établissements pénitentiaires de la plaine de l'Orbe

Publié le 26.07.13

Jeudi, vers 19h35, deux détenus ont réussi à s'évader du pénitencier des EPO grâce à une complicité externe. Au moyen d'un véhicule et de matériel de franchissement, et après avoir tiré plusieurs coups de feu au moyen d'armes de guerre pour éloigner le personnel de sécurité, les complices avec les deux détenus ont réussi à prendre la fuite à bord d'un second véhicule. La police lance un appel à témoin et diffuse les portraits des évadés.

Jeudi 25 juillet 2013, vers 19h35, plusieurs détenus du pénitencier des Établissements de la plaine de l'Orbe (EPO) se trouvaient dans l'enceinte des terrains de sport à la promenade, sous la surveillance d'agents de détention à l'intérieur et d'agents de sécurité privée à l'extérieur. Après avoir forcé un portail pour entrer dans le domaine des EPO, deux véhicules se sont rapidement approchés de l'enceinte du pénitencier par les champs. Avec un véhicule utilitaire, les deux complices ont repoussé les nombreuses rangées de barbelés de type OTAN pour s'approcher du grillage. Par la suite, avec deux échelles, ils ont créé une voie de fuite permettant ainsi à deux détenus de franchir l'enceinte grillagée également munie de barbelés.

Dès le début de l'opération et afin de maintenir à distance les agents de sécurité et les agents de détention, les deux complices ont tiré, dans leur direction, plusieurs rafales au moyen d'armes automatiques, de type arme de guerre. Le personnel de sécurité a pu se mettre à l'abri et personne n'a été blessé. Les quatre individus ont pris la fuite à bord du second véhicule, après avoir mis le feu à la camionnette.

Immédiatement avisée, la Police cantonale vaudoise a mis sur pieds un important dispositif de recherches avec l'engagement, dans la région et dans l'ensemble du canton, de quatorze patrouilles de la gendarmerie et des polices communales. Le Corps des gardes frontières et la Gendarmerie française ont également été engagés, tout comme deux patrouilles de la brigade canine de la Gendarmerie vaudoise et une dizaine d'inspecteurs de la Police de sûreté.

Les deux évadés sont Adrian ALBRECHT, 02.12.1960, condamné de nombreuses fois pour séquestration et enlèvement, brigandage qualifié, blanchiment d'argent, incendie intentionnel, vol et actes préparatoires délictueux dont la dernière fois à 7 ans de réclusion en 2006. Le second, Milan POPARIC, 17.12.1978, Bosniaque, a été condamné à 6 ans et 8 mois pour brigandage en bande et brigandage qualifié, commis dans une bijouterie à Neuchâtel en avril 2009. Cet individu fait parti du mouvement des "Pink Panthers". 

Les quatre individus ont pris la fuite à bord d'un véhicule de couleur grise. Toutes personnes ayant vu les intéressés ou ayant des informations à leur sujet sont priées de prendre contact avec les enquêteurs de la Police de sûreté vaudoise au numéro 021 644 44 44 ou avec le poste de police le plus proche.

 

ALBRECHT Adrian                         

POPARIC Milan

 


Flux RSS

Abonnez-vous :

- au flux RSS des communiqués de presse de la Police cantonale vaudoise

Archives récentes

Archives par année