Icone d'impression

Département du territoire et de l'environnement

Le Département du territoire et de l'environnement (DTE) est chargé de la préservation du territoire afin d’y permettre un développement harmonieux des activités humaines. Il veille également à préserver l’environnement, à gérer durablement les ressources naturelles et à développer les énergies propres, renouvelables et indigènes. Il est dirigé par la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro.

 

Organigramme au 1er janvier 2014

Service du développement territorialService de la consommation et des affaires vétérinairesDirection générale de l\\\'environnementService des automobiles et de la navigationBureau de l'égalité entre femmes et hommesSecrétariat généralCheffe de département

Département du territoire et de l'environnement
Place du Château 1
1014 Lausanne
CH

Tél. +41 21 316 45 15
Fax +41 21 316 45 27

www.vd.ch/dte

Localiser sur la carte

Actualites

Renaturation de deux tourbières à la Vallée de Joux

L'Etat de Vaud a revitalisé deux hauts-marais situés au coeur de la Vallée de Joux.

Communiqué de presse du 20 mai 2016

Centre sportif de Malley: approbation du PAC

Le plan d'affectation cantonal « Centre sportif de Malley » a été approuvé par la cheffe du Département du territoire et de l'environnement (DTE).

Communiqué de presse du 17 mai 2016

Nouvelle étape dans la gestion des risques naturels

La majorité des cartes de dangers naturels pour le territoire vaudois est disponible sur le guichet cartographique cantonal.

Communiqué de presse du 13 mai 2016

L’État de Vaud soutient un projet énergétique novateur

Le projet Torplant constitue une étape importante en vue de l’exploitation énergétique de la biomasse forestière et des déchets verts.

Communiqué de presse du 9 mai 2016

L'État privilégie le dialogue avec les communes

En janvier 2016, le Conseil d'État a demandé au Service du développement territorial (SDT) de surveiller les demandes de permis de construire pour des projets d'habitation situés dans des zones excédentaires et mal situées.


Communiqué de presse du 28 avril 2016