Icone d'impression

Emploi en gain intermédiaire

Tout revenu provenant d'une activité salariée ou indépendante durant le chômage constitue un gain intermédiaire. Il permet de maintenir un rythme avec la vie professionnelle, de cotiser à nouveau pour l'assurance-chômage et, le cas échéant, d'ouvrir une nouvelle période d'indemnisation. Exemple de calcul.

Activité salariée en gain intermédiaire

Si le gain versé par l'employeur procure un revenu inférieur aux indemnités de chômage le demandeur d'emploi touche une compensation représentant 80% ou 70% de la différence entre le dernier salaire et le gain intermédiaire perçu. C’est sur la base de l'attestation de gain intermédiaire (signée par l'employeur) que la caisse de chômage calcule le droit à une compensation.

Activité indépendante en gain intermédiaire

Les mêmes principes s'appliquent à la différence que :

  • le demandeur d'emploi reste apte au placement: il doit cesser l'activité indépendante dans un délai raisonnable pour prendre un emploi salarié mettant fin à son chômage ;
  • l'activité indépendante n'est pas soumise à cotisation. Par conséquent elle ne permet pas d'ouvrir une nouvelle période d'indemnisation.