Vin et fromage du Conseil d'État

Publié le 16.12.16

Le gouvernement prime le Domaine de Autecour 2015, AOC la Côte, et le gruyère d'alpage AOP de la Moesettaz.

De gauche à droite: Philippe Schenk, directeur Domaines Schenk, Michael Monnier, chef-vigneron du domaine de Autecour, Frédéric Brand, chef du Service de l'agriculture et de la viticulture, le fromager Martial Rod ainsi que Sandra Rod, accompagnés de Jean-Louis Pittet.

A l'issue de sa séance du 30 novembre 2016, le Conseil d'État a dégusté quatre premiers grands crus vaudois et onze gruyères AOP.

Son choix s'est porté sur le millésime 2015 du Domaine de Autecour, AOC la Côte, propriété la famille Schenk-Bach. Vinifié par Thierry Ciampi et André Hotz, il sera le vin d'honneur du Conseil d'État, du 1er décembre 2016 au 30 novembre 2017.

Pour l'accompagner au cours de la même période, le fromage d'excellence du gouvernement vaudois sera le gruyère d'alpage AOP de la Moesettaz (Le Brassus) élaboré sous la conduite du fromager Martial Rod et affiné par Magnegat SA dans sa cave de Froideville et appartenant à Fromage Gruyère SA à Bulle. Ce gruyère, comme tous ses concurrents, a obtenu une moyenne supérieure à 19 points sur 20 lors des taxations 2015.

Communiqué du 16 décembre 2016


 

Calendrier

Janvier - 2017
D L M M J V S
01 02 03 04 05 06 07
08 09
10
11 12 13 14
15 16
17
18 19 20 21
22 23
24
25 26 27 28
29 30 31  
mardi, 10. janvier 2017
mardi, 17. janvier 2017
mardi, 24. janvier 2017

Les trois dernières nouvelles

  • 24.01.2017
    Vaud, en tête pour les levées financières des start-ups
    dessin d'illustration: une fusée

    Vaud devient le premier canton suisse en termes de levées financières pour...  Suite

  • 24.01.2017
    Dorigny: le futur bâtiment des Sciences de la Vie
    Image de synthèse: extérieur du bâtiment.

    Le projet «23071933», des bureaux bruxellois de Baukunst et parisien de...  Suite

  • 24.01.2017
    Le 24 janvier 1798 et les débuts de l’administration vaudoise

    Les Vaudois accèdent à l’indépendance le 24 janvier 1798. Peu après, un...  Suite

Archives récentes