Difficultés avec l'apprenti

Dans la majorité des cas, l’apprentissage évolue sans problème. Il peut néanmoins arriver que l’entreprise soit confrontée à des problèmes avec son apprenti que ce soit au plan relationnel ou professionnel. Plusieurs types de solutions existent pour conseiller ou aider l’entreprise dans une telle situation.

  • En cas de difficultés professionnelles, l’entreprise peut faire appel au commissaire professionnel de la branche, directement ou lors de sa visite dans l’entreprise.
  • En cas de difficultés relationnelles (manque de motivation de l’apprenti, absences répétées, dépendances etc.), l’entreprise peut solliciter l’aide du conseiller aux apprentis. Il intervient comme médiateur, à l’écoute du patron et de l’apprenti et propose des solutions. Par exemple, des cours d’appui en cas de problèmes scolaires ou un encadrement individuel en cas d’échecs ou de difficultés comportementales. Avec le commissaire, il peut également proposer l’adaptation du contrat, un changement de formation ou de lieu de formation. La mesure retenue doit être discutée et acceptée par l’entreprise et l’apprenti avant d’être appliquée.
  • Le préfet est l'autorité de conciliation dans son district et peut être sollicité par les parties et le conseiller aux apprentis. Il tente la conciliation et peut recommander l’annulation du contrat si la formation est compromise. En cas de violation des conditions d’autorisation de former, il en informe la commission de formation professionnelle.