Mobilité apprenti(e)s

Mobilité en Suisse allemande

Agrilogie s'associe à Inforama pour promouvoir la mobilité en Suisse dans les métiers de l'agriculture.

Si toi aussi tu souhaites faire une année à Berne, voici ce qu'il faut faire :

  1. Lors de ta première année et/ou de ta deuxième année d'apprentissage, il te faut trouver un maître d'apprentissage dans le canton de Berne et signer un contrat d'apprentissage. Pour ce faire, tu peux trouver la liste des places disponibles par différents biais :
    a.  L'union bernoise des paysans :
         www.lena.lobag.ch (page disponible aussi en français)
         Mme Karin Oesch, karin.oesch(at)lobag.ch - tél. 031 938 22 87
    b.  Le site de l'orientation professionnelle suisse :
         http://orientation.ch/dyn/1141.aspx
         en sélectionnant le canton et la profession désirée.
    c.  Le site de agri-job.ch qui contient la liste des places d'apprentissage
         par métier et par canton (agriculteur :
         http://www.agri-job.ch/fr/agriculteur/places-dapprentissage.html
         www.agri-job.ch - tél. 056 462 54 40
  2. Une fois le contrat d'apprentissage enregistré dans le canton de Berne, l'inscription à Inforama est automatique. Si tu souhaites suivre les cours en français, il suffit de contacter l'école :
    Inforama, école d'agriculture du canton de Berne
    www.inforama.ch - tél. 031 910 51 11

Agrilogie peut te renseigner concernant ces démarches, pour ce faire il te suffit de contacter Agrilogie Grange-Verney ou le Pôle d'apprentissage des métiers de l'agriculture :

Agrilogie Grange-Verney, école d'agriculture du canton de Vaud
Christophe Kündig, doyen
christophe.kuendig(at)vd.ch
Tél. 021 557 99 96

Le Pôle d'apprentissage pour les métiers du champ professionnel de l'agriculture
Jean-François Madörin, chef de pôle
jean-francois.madoerin(at)vd.ch
Tél. 021 557 92 69

Ein Lehrjahr im Kanton Waad

Inforama und Agrilogie arbeiten zusammen, um den Lehrstellenwechsel zwischen der Deutsch- und der Westschweiz beim Beruf Landwirt/in zu fördern.

Wenn du interessiert bist, ein Lehrjahr im Kanton Waadt zu absolvieren, findest du hier die nötigen Informationen.

  1. Suche eine Lehrstelle für dein erstes oder zweites Lehrjahr im Kanton Waadt und unterschreibe den Lehrvertrag. Du findest die Liste mit den freien Lehrstellen unter dem folgenden Link.

     

    a.  Internetseite der landwirtschaftlichen Lehrstellen im Kanton Waadt :

    http://www.vd.ch/themes/economie/agriculture/formation-pole-apprentissage/
         Kontaktstelle für die Lehrstellen im Berufsfeld Landwirtschaft
         Jean-François Madörin, Lehrstellenverantwortlicher
         jean-francois.madoerin(at)vd.ch - Telefon : 021 557 92 69
    b.  Die Internetseite der Berufsberatung mit den aktuell freien
         Lehrstellen (Kanton und Beruf auswählen) :
         http://orientation.ch/dyn/1141.aspx
    c.  LOBAG Lehrstellenbörse : www.lena.lobag.ch
         Frau Karin Oesch, karin.oesch(at)lobag.ch - 031 938 22 87
    d.  Auf der Internetseite agri-job.ch findest du die Lehrstellen und die
         kantonalen Kontaktstellen (Landwirt/in :
         http://www.agri-job.ch/fr/agriculteur/places-dapprentissage.html)
         www.agri-job.ch - 056 462 54 40

  2. Sobald der Lehrvertrag im Kanton Waadt genehmigt wurde, erfolgt die Einschreibung für die Berufsfachschule Agrilogie automatisch.
    Du hast die Möglichkeit, an der Berufsfachschule Agrilogie Grange-Verney den Unterricht in Deutsch zu besuchen.

    Falls du dies möchtest, kontaktiere bitte :

    Agrilogie Grange-Verney, Berufsfachschule des Kantons Waadt
    Thierry Gallandat, Rektor
    thierry.gallandat(at)vd.ch
    Telefon : 021 557 98 98

    Auch am Informa kannst du dich erkundigen betreffend Ablauf eines ausserkantonalen Lehrjahres :
    Inforama, Bildungszentrum des Kantons Bern
    www.inforama.ch
    Telefon : 031 910 51 11

     

     

Vers le haut

 

Témoignages

«Apprendre une autre langue et découvrir une autre culture en faisant le métier qu’on aime – c’est génial»
Frédéric Juan, Lignières

 «Dans le domaine agricole c’est très utile de savoir l’allemand. Et c’est super que les cours à l’école soient en français»
Loris Rapin, Corcelles-près-Payerne

«En Suisse alémanique, on voit plus de cultures différentes sur la même exploitation. L’organisation et la propreté m’ont impressionnées»
Quentin Vuilleumier, Montricher

«Ceux qui se sont lancés ne le regrettent pas»
Christian Pidoux
Directeur d’Agrilogie