Produits locaux et de saison dans la restauration collective

Les questions de l’alimentation sont au cœur des problématiques de durabilité.

Une prise de conscience croissante des enjeux et du potentiel de ce domaine ont permis de le mettre à l’agenda politique depuis quelques années déjà.

Les propositions et réponses à ces enjeux sont nombreuses et variées: journée sans viande ou sans poisson, jardins potagers urbains, agriculture contractuelle, promotion de l’agriculture biologique, etc.

De cette prise de conscience émerge un consensus général pour un approvisionnement en produits locaux et de saison.

Si les consommateurs ont déjà intégré de nouvelles pratiques de durabilité pour l'alimentation de leur ménage (paniers de l'agriculture contractuelle, augmentation de l'achat de produits bio), un grand travail reste à faire et est en cours pour les repas pris hors du domicile, et en particulier la restauration collective.

Stratégie du Conseil d'Etat

L’article 23 « Exemplarité de l'Etat » de la loi sur l’agriculture vaudoise indique que :

1. Le Conseil d'Etat favorise la consommation de produits agricoles locaux dans les manifestations, organisées par ses services ou ayant bénéficié de subventions, ainsi que dans les établissements gérés par l'administration cantonale.
2. La législation en matière de marchés publics est réservée.  

Le Conseil d'Etat, pour aller plus loin, a adopté en novembre 2014 une stratégie pour promouvoir les produits locaux et de saison dans la restauration collective.

L'Unité de Développement durable est chargée de la mise en œuvre de 3 axes de la Stratégie et organise des événements avec des acteurs-clés du domaine.