Carte de la dureté

Informations générales sur la dureté de l'eau

Définition

Par définition, la dureté totale de l’eau correspond à sa teneur en calcium et en magnésium. Elle s’exprime en degrés français (°F) qui correspondent à 10 mg de carbonate de calcium par litre d'eau ou, parfois, en millimoles par litre, selon:

1°F = 10 mg CaCO3/l = 0.1 mmol/l

 

Duretés de l’eau dans le Canton de Vaud

La gamme des duretés totales des eaux distribuées s’étend de 11°F (eau douce) à 55 °F (eau très dure). La carte et la liste des duretés totales des eaux distribuées par les communes vaudoises sont disponibles ci-dessus.

Les eaux de lacs sont douces, ainsi que celles issues de massifs granitiques (peu solubles). Les eaux les plus dures se trouvent sur le Plateau, où les circulations souterraines sont les plus lentes (l’eau a davantage de temps pour dissoudre les roches contenant du calcium et du magnésium).

 

Avantages et inconvénients

Les minéraux calcium et magnésium jouent un rôle utile pour la santé (os, dents, cheveux, muscles). Ils rendent l’eau plus agréable à boire.

Les eaux dures présentent, cependant, le désavantage de causer des dépôts de carbonates (dits de «calcaire»), surtout lorsqu’elles sont chauffées.

 

Adoucisseurs et recommandations

Pour pallier à ces inconvénients, il est parfois fait appel à des appareils capables d’adoucir  l’eau (résines échangeuses d’ions). Les adoucisseurs à résine retirent les minéraux utiles (calcium, magnésium) de l’eau et les remplacent par du sodium (sel de cuisine utilisé pour la régénération des résines). L’apport en sodium (sel) est à restreindre dans le cas de personnes souffrant d’hypertension ou de troubles cardiovasculaires.

L’adoucissement d’eaux dures peut être admis si leur dureté totale dépasse 30°F. Dans ces cas, l’adoucisseur sera placé sur la partie des installations de l’immeuble concernant la production d’eau chaude ou d’eau à usage technique. Cette façon de procéder permet de maintenir les qualités nutritives (minéraux utiles), d’éviter l’apport inutile de sel et de garantir la qualité hygiénique de l’eau potable, délivrée au robinet de cuisine.

Afin d’éviter des problèmes de corrosion des installations liés à l’agressivité de l’eau, l’eau ne devrait en aucun cas être adoucie au-dessous de 12 à 15°F.

 

Pour davantage d’informations relatives à la dureté de l’eau, nous vous recommandons de visiter le site de la Société Suisse de l'Industrie du Gaz et des Eaux.

 

Dr sc. tech. Eric Raetz

Inspecteur cantonal des eaux

Tél. : 021 316 43 43

eric.raetz(at)vd.ch