Centime de l'eau

A ce jour sur la planète, plus d'un milliard d'êtres humains n'ont pas d'accès régulier à l'eau potable et chaque année des millions de personnes meurent du fait de la consommation d'une eau souillée.

Une motion a été déposée en 2008 au Grand Conseil dans le but de créer une base légale cantonale pour la perception d’un « centime de l’eau » prélevé à des fins de coopération internationale. Cette motion a été finalement transformée en postulat et a fait ensuite l’objet d’un rapport du Conseil d’Etat qui a été accepté le 12 octobre 2010 par le Grand Conseil.

Le Conseil d’Etat n’entend pas proposer la création d’une base légale qui obligerait tous les distributeurs d’eau (qui sont en général des communes et associations de communes) à prélever ce centime de l’eau. Il souhaite laisser la décision d’un engagement solidaire aux communes qui le désirent. Il s'agit toutefois de respecter le cadre legal relatif à la provenance des fonds.

Etant conscients de l’énorme chance que nous avons ici en Suisse et en particulier dans notre canton de disposer d’installations de distribution d’eau potable fiables nous encourageons vivement  les communes à soutenir des projets de coopération internationale dans le domaine de l’eau potable.

Les pages suivantes proposent une méthode d’action concrète à toutes les communes qui souhaitent soutenir dès aujourd’hui des projets de coopération internationale dans le domaine de l’eau potable.

 

Part de la population ayant accès à l'eau potable (cliquez sur l'image pour agrandir)
Part de la population ayant accès à l'eau potable