Qualité des plaquettes forestières

Bien exploiter un chauffage central au bois

Plaquettes forestières (source publique)
Poignée de plaquettes forestières pour l'alimentation d'une chaudière

Des plaquettes forestières de mauvaise qualité peuvent nuire au bon fonctionnement d’un chauffage central alimenté au bois. Pour éviter d’éventuelles déconvenues aux exploitants, l’Etat de Vaud met à disposition un guide détaillant les bonnes pratiques en la matière.

Trop souvent, la qualité des plaquettes forestières n’est pas suffisante. Il peut en découler une combustion non optimale avec l’échappement en excès de particules fines, l’encrassement de la chaudière ou la formation excessive de cendres. Un combustible trop humide peut également diminuer le rendement énergétique d’une installation. Les conséquences peuvent-être lourdes : coûts d’entretien importants, non-respect des normes environnementales ou performance diminuée de la chaudière. Des exploitants bien informés peuvent  maintenir une qualité optimale des plaquettes et assurer ainsi le bon fonctionnement d’une chaudière à bois.

Le Canton de Vaud, avec l’appui d’experts, a élaboré un guide (pdf, 1.175 Mo) destiné aux exploitants de chauffage central à plaquettes forestières de petites et moyennes puissances (de 70 kW à 1.5 MW). Ce guide présente l’influence de la qualité des plaquettes sur le fonctionnement de la chaudière. Il fournit par ailleurs quelques recommandations essentielles.