Difficultés professionnelles - en dual

L’apprenti qui rencontre des difficultés professionnelles dans le cadre de l’entreprise et qui ne peut pas en parler à son formateur peut demander le conseil et l’aide du commissaire professionnel.

Le commissaire professionnel est un professionnel du métier qui contrôle notamment la qualité de la formation donnée par l’entreprise ainsi que les conditions de travail de l’apprenti.

Au début de la première année d’apprentissage, chaque commissaire organise une séance d’information pour les apprentis de sa branche.

En cas de difficultés scolaires, l’apprenti peut bénéficier de cours d’appui donnés en principe par les écoles professionnelles et de métiers, sans frais ni retenue de salaire même si les cours ont lieu sur les heures de travail. Il peut aussi bénéficier d’un encadrement individuel personnalisé donné par exemple par un maître socio-professionnel, si sa formation semble compromise.

L’apprenti, l’employeur ou le conseiller aux apprentis peuvent recourir au préfet pour tenter une conciliation si l’intervention de commissaire professionnel n’a pas permis de résoudre le problème. Le préfet peut recommander au département l’annulation du contrat d’apprentissage ou l’informer si l’entreprise ne respecte pas les conditions pour former l’apprenti.