Icone d'impression

Examens : apprentissage dual (AFP-CFC)

L’examen intermédiaire : il n’existe que dans certaines professions menant au CFC, au terme de la 1ère année d’apprentissage. Il n’a pas valeur de sanction mais donne des indications sur le déroulement de l’apprentissage. Si les résultats sont suffisants, l’apprenti poursuit sa 2ème année. Si les résultats sont insuffisants, une analyse de la situation peut déboucher, avec l’accord de l’apprenti et de l’entreprise, sur un redoublement, un passage en 2èm année ou une réorientation. 

L’examen final :

  • quand ? En mars-avril, la DGEP convoque chaque apprenti pour les sessions d'examens qui se déroulent généralement en mai et juin. S’il n’a pas pu se présenter ou a échoué la partie scolaire, l’apprenti peut, exceptionnellement, se représenter en automne.
  • où ? L’examen pratique a lieu dans l’entreprise ou dans un local spécifique ou dans une école professionnelle. L’examen théorique (connaissances professionnelles et branches générales) a lieu dans l’école professionnelle. Ils sont gratuits pour le candidat.
  • résultat ? Chaque école informe personnellement ses élèves (convocation, téléphone, etc). Si l'apprenti est convoqué à l'école, il doit s'y rendre et son employeur est tenu de le libérer. Le bulletin de notes est ensuite envoyé par lettre à chaque candidat et seul, ce courrier fait foi.
  • ensuite ? Si l’examen est réussi, le CFC ou l’AFP sont remis à chacun/e au cours d’une cérémonie. Puis l’apprenti peut soit exercer son métier, soit poursuivre une formation.

En cas d'échec: L'apprenti peut contacter un doyen de l'école, le commissaire professionnel et/ou le conseiller aux apprentis pour parler de sa situation. S'il veut comprendre les raisons de son échec, il peut s'adresser au chef-expert. Il recevra également des informations de la DGEP sur les voies de recours et sur les possibilités de poursuivre sa formation, par exemple: 

  • repasser 2 fois les domaines échoués, en automne déjà si l’échec porte sur la partie scolaire;
  • prolonger son contrat d’apprentissage avec son employeur* ou une autre entreprise;
  • se présenter en candidat libre à la prochaine session d'examens.

* :  les demandes de prolongation de contrat d'apprentissage doivent impérativement être signées de toutes les parties au dit contrat. Elles peuvent être faites en renvoyant le formulaire de demande de prolongation (en cours de préparation) dûment complété directement à la DGEP.