Icone d'impression

Maturité professionnelle

La maturité professionnelle (matupro) permet à l’apprenti CFC de poursuivre sa formation vers des études supérieures, par exemple, ingénieur, architecte, économiste d’entreprise, designer, etc., de niveau HES. Les hautes écoles garantissent un niveau élevé de connaissances générales et des compétences pratiques certifiées, raison pour laquelle les maturités professionnelles ne sont délivrées qu’accompagnées du CFC.

La matupro offre aussi la possibilité d’accéder aux filières universitaires par des raccordements spécifiques :

  • La passerelle « Dubs » permet d’accéder à une université ou EPF
  • Les cours de mathématiques spéciales (CMS) pour à l’EPFL

Admission sans examen

L’admission dans les classes de maturité professionnelle est ouverte sans examen aux candidats porteurs d'un certificat d'études de la voie secondaire de baccalauréat (VSB) ou porteurs d'un certificat d'études de la voie secondaire générale (VSG) ayant obtenu au moins quatorze points au total des évaluations de français, mathématiques et d'une langue seconde.

Les candidats provenant d'un autre canton sont admis s'ils remplissent les conditions en vigueur dans leur canton.

Admission avec examen

Les candidats, ayant terminé l'école obligatoire mais qui ne remplissent pas ces conditions, ainsi que les titulaires d'un certificat de fin de scolarité obligatoire délivré par une école privée sont admis s'ils réussissent l'examen organisé par le Gymnase de Burier.

Inscription : Tous les candidats doivent s'inscrire au moyen du formulaire DGEP pour annoncer leur décision de faire une maturité professionnelle.

 

Si, mener de front la maturité professionnelle et le CFC est trop lourd, l’apprenti peut renoncer à la Matupro pour la reprendre une fois son CFC obtenu.