Perspectives après l'AFP ou le CFC

L’AFP permet au jeune d’exercer son métier ou de compléter sa formation immédiatement ou quelques années plus tard pour obtenir un CFC dans le même domaine professionnel. Il sera admis en principe directement en 2ème année de formation.

S’il obtient son CFC, il peut soit exercer son métier, soit poursuivre les formations proposées aux détenteurs de CFC.

Le CFC permet d’exercer directement le métier appris ou d’entrer dans une Ecole supérieure (ES). Les ES dispensent en 2 ans d’études à plein temps ou 3 ans en emploi, des formations du niveau tertiaire reconnues en Suisse dans de nombreux domaines, dont: technique des bâtiments, conduite de travaux, génie mécanique ou électrique, microtechnique, télécommunication, informatique, santé (technique opératoire et analyses biomédicales), social, arts visuels et appliqués ou encore design. Les ES organisent des examens d’admission.

Le détenteur d’un CFC peut aussi entamer une maturité professionnelle : elle permet d’accéder aux hautes écoles spécialisées (HES) et d’obtenir une formation supérieure. Les études durent un an à plein temps ou deux ans en emploi et complètent les connaissances de culture générale élargie. Les cours se donnent dans les écoles professionnelles qui proposent 5 orientations principales: technique, artistique, commerciale, santé-social et sciences naturelles.

Après quelques années d’expérience pratique, les titulaires d’un CFC peuvent suivre des cours de préparation aux examens professionnels supérieurs en cours d’emploi pour obtenir un brevet puis une maîtrise fédérale. Les examens sont organisés par les Associations professionnelles.