Arrivée en cours de scolarité dans l'école publique

La Constitution vaudoise prévoit le droit et le devoir d'instruction pour tous les enfants, résidant sur le territoire vaudois. Cette instruction peut être suivie, selon les choix des personnes responsables dans :

  • un établissement scolaire public,
  • un établissement scolaire privé,
  • la famille. 

Quel que soit le mode de scolarisation choisi, il doit permettre à l'enfant d'acquérir l'ensemble des connaissances et des compétences du plan d'études romand (PER). Lors d'un retour dans l'école publique, il convient de s'assurer que l'instruction dispensée répond à cette exigence.

L'élève qui arrive en cours d'année ou de scolarité et vient d'une école privée, d'une scolarisation à domicile, d'une école d'enseignement spécialisé ou d'une école extérieure au canton est admis, en règle générale, dans une classe correspondant à son âge (voir schéma ci-dessus).

Toutefois, la procédure est différente selon que l'élève arrive au primaire ou au secondaire dans l'école publique :

Les élèves qui arrivent dans le canton et doivent encore apprendre le français, peuvent être mis au bénéfice de dispositions particulières. Pour en savoir plus, visiter l'espace Elèves allophones.

Des schémas comparant la structure de l'école vaudoise avec celles des pays de la migration sont disponibles à la page Schémas comparatifs.