Tronçons non déneigés

ni traités avec des produits antidérapants ou à dégeler

Une dizaine de tronçons de routes cantonales, soit environ 30 kilomètres, ne sont pas déneigés ni salés en hiver. Il s'agit de routes secondaires à faible trafic qui ne desservent pas des bâtiments habités à l'année et dont la fermeture n'implique pas des désagréments disproportionnés pour les usagers.
Cette mesure, essentiellement économique, apporte également une contribution à la protection de l'environnement. Les tronçons en cause, dûment signalés, demeurent accessibles au trafic en l'absence de neige et de verglas.