Alcool au volant

Dès que la boisson alcoolique est consommée elle pénètre dans l'organisme, où elle est absorbée, tout d'abord par l'estomac mais surtout par l'intestin.

En une demi-heure environ, tout l'alcool bu a passé dans le sang. La vitesse de passage dépend de plusieurs facteurs. L'estomac vide absorbe plus rapidement l'alcool. S'il est plein, la vitesse de diffusion est ralentie, notamment par les corps gras. A contrario, le gaz carbonique ou Co2, contenu dans les vins mousseux, l'accélère.

Notre corps élimine en moyenne de 0.12°/°° à 0.15°/°° d'alcool par heure. La fatigue, l'état de santé, une éventuelle thérapie médicamenteuse, l'humeur, etc... contribuent à perturber l'état physique en général. Sa consommation provoque progressivement les effets suivants :

  • euphorie, puis
  • diminution de l'attention et de la concentration, baisse de la précision des mouvements, puis
  • levée des inhibitions, trouble du raisonnement, trouble des facultés psychomotrices, puis
  • agressivité, puis
  • trouble de l'équilibre, troubles végétatifs (nausée, tachychardie,...), puis
  • troubles du caractère, puis
  • coma éthylique, puis finalement
  • décès

 

Articles de loi