Icone d'impression

Vous êtes victime...

Vous êtes victime d'une infraction....... que fait la police ?

Vous êtes victime d’un cambriolage, d’un vol, d’une agression, de sévices sexuels ou de dommages à la propriété...

Vous entrez alors en contact avec le monde policier et judiciaire. Celui-ci ne vous est sans doute pas familier. Voici comment agissent les trois partenaires impliqués dans le traitement de l’infraction : la victime, le policier et le procureur responsable de l’enquête.

 

 

Vous aiderez efficacement la police si vous...

  • déposez une plainte pénale* dans tous les cas, ce qui pourra vous donner accès au dossier pénal;
  • expliquez de manière aussi détaillée que possible les événements qui vous sont arrivés;
  • faites part de vos éventuels soupçons;
  • remettez rapidement une liste et description précises des objets volés** (photographies,numéros des cartes de crédit / bancaires / postales, objets de marque, factures, etc.);
  • informez immédiatement la police de tout fait oublié ou parvenant ultérieurement à votre connaissance.

Le policier...

  • constate l’infraction;
  • enregistre la plainte du lésé;
  • recherche et exploite tous les éléments objectifs (témoignages, indices, traces, etc.) pouvant conduire à identifier et interpeller l’auteur d’une infraction;
  • informe le procureur lorsque des éléments suffisants ont été recueillis.

S’agissant des infractions ayant comme vecteur Internet, l’expérience démontre que les recherches à l’étranger n’ont que peu de chances d’aboutir, pour des raisons techniques et par manque de bases légales.

Dans tous les cas, le dossier de l’affaire sera conservé par la police, sans avis complémentaire au plaignant.

Le procureur responsable de l’enquête...

  • ouvre une instruction pénale :
    - dans toutes les affaires graves
    - lorsque les éléments fournis par la police ont permis l’identification d’un suspect;
  • procède et fait procéder à différentes opérations d’enquête (auditions, séquestre, perquisitions);
  • peut arrêter le prévenu et demander sa mise en détention provisoire au Tribunal des mesures de contrainte (TMC);
  • condamne le prévenu dans le cadre des compétences qui lui sont attribuées ou le met en accusation devant l’autorité de jugement. 

* le dépôt d’une plainte pénale est gratuit.

** Votre responsabilité :

- aviser vos assurances et leur transmettre une copie du rapport de constat ou de la plainte établie par la police.
- faire procéder au blocage de vos cartes volées (de crédit, bancaires ou postales).
- contacter votre opérateur téléphonique pour faire bloquer votre carte SIM en cas de vol de mobile.

 

Raccourci

www.vd.ch/vous-etes-victime
www.vd.ch/victime-infraction

Plainte pénale

Comment déposer une plainte pénale ?

Liste des postes de gendarmerie du Canton de Vaud

Aide aux victimes

Aide aux victimes d'infractions

Vous avez été victime d'un acte de violence et vous avez besoin de conseils, d'une aide financière, morale ou psychologique ? Prenez contact avec le

Centre de consultation pour victimes d'infractions (LAVI)
Rue du Grand-Pont 2bis
1003 Lausanne
021 320 32 00 (24/24h)
Fax 021 320 32 23
admin(at)profa.ch

Prévention des vols

Souvent, des mesures de prévention adéquates auraient pu vous épargner d'être victime. Notre expérience prouve que les vols et une bonne partie des autres délits ne sont jamais le fruit du hasard. Ils résultent fréquemment de la concordance malheureuse de différentes circonstances et situations à risques. Les limiter au maximum est donc la meilleure des préventions.

Il peut s'agir de comportements ou d'habitudes propres à empêcher l'action criminelle ou encore de techniques de protection nécessitant la mise en place de barrières physiques telles que serrures et gâches de sûreté, blocages de fenêtres, protection de cylindres, etc..

Savez-vous que les villas et les appartements sont autant cambriolés le jour que la nuit, et le plus souvent par simple bris de vitre ?

Savez-vous qu'un cambriolage est facilité par l'existence de cylindres apparents ?

Vous venez d'être cambriolé ou victime de vol, des cartes bancaires, de crédit ou Postcard ont été emportées… avez-vous pensé à :

  • aviser l'organisme émetteur de la carte ?
  • aviser votre assurance et à demander un avis de sinistre ?

Prenez un soin particulier à la protection des armes que vous détenez en les rendant inaptes au tir et en conservant séparément la munition.

En savoir plus...

Consultez nos pages prévention