Décision

Dans sa réponse à une question du député Alexandre Rydlo sur le prélèvement des impôts dus pour les transactions effectuées par l’application Twint, le Conseil d’État rappelle que ce moyen de paiement fonctionne comme toutes autres cartes de débit pour lesquels les retraits d'argent sont presque immédiatement prélevés ou «débités» du compte. Il précise également que le paiement en cash est plus difficile à détecter par l’autorité fiscale dans la mesure où aucune trace comptable n’est laissée automatiquement, contrairement aux paiements effectués entre instituts financiers.

Renseignements complémentaires

DFA, Julien Lambert, responsable de la communication, Direction générale de la fiscalité, 021 316 23 72

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :