Décision

Dans sa réponse à une interpellation du député David Vogel, le Conseil d’Etat a rappelé qu’il s’engageait pleinement en faveur de la transition énergétique et notamment de la mobilité douce, avec de nombreuses mesures au niveau cantonal et communal pour les infrastructures en faveur des cyclistes. Il s’engage également auprès des employeurs tant publics que privés dans l’élaboration de plans de mobilité. Il a cependant précisé que les investissements privés, tels qu’une place de parc en extérieur, un abri ou un garage sécurisé pour les vélos, ne pouvaient, fiscalement, pas être déductibles. En effet, le droit fiscal harmonisé ne permet pas au canton de prévoir de telles déductions.

Renseignements complémentaires

DFA, Julien Lambert, responsable de la communication, Direction générale de la fiscalité, 021 316 23 72

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :