Décision

En réponse à une interpellation de la députée Eliane Desarzens concernant les actes d'abus ayant eu cours au Lycée-collège de l'Abbaye de Saint-Maurice, le Conseil d'Etat tient à préciser que les suites juridiques qui y seront données relèvent de la compétence exclusive du Canton du Valais. Il précise en outre qu'aucun élève vaudois n'est, à ce jour et à sa connaissance, concerné par les révélations faites, mais que ses services se tiendraient le cas échéant à disposition des éventuelles victimes vaudoises si de tels cas devaient lui être signalés. Enfin, il ne voit pas de raison de revoir ou de modifier la Convention du Chablais en vigueur entre le Canton du Valais et le Canton de Vaud cadrant l'échange d'élèves entre ces deux cantons.

Renseignements complémentaires

DEF, Lionel Eperon, directeur général de l'enseignement postobligatoire, 021 316 63 06

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :