Domaines, sous-domaines et raccourcis

Publié le 10.09.2013

Bien choisir l'adresse de sa page est important pour bien communiquer. Plus le nom est simple, facile à écrire, plus il est mémorisable.

Nom de domaines, raccourcis et sous-domaines, autant de termes qui méritent d'être redéfinis et replacés dans le contexte des sites de l'Etat.

Le nom de domaine est l'adresse entrée par un internaute dans la barre d’adresse d’un navigateur pour se connecter à la page d’accueil du site.

Le nom de domaine revêt une importance dans le domaine du référencement naturel. L’extension .ch indiquant la suisse, facilite la recherche google qui utilise la localisation par pays pour faire remonter du contenu.  Il est aussi une marque officielle : tout contenu sur vd.ch est celui du Canton de Vaud.

Les raccourcis

Etant donné la profondeur du site de l'Etat, il est recommandé d'utiliser des raccourcis pour atteindre et communiquer plus facilement sur une ensemble de pages choisies.
Le raccourci doit être affiché en colonne de droite de manière à le partager car l'URL de la page affichera toujours l'adresse complète liée à l'emplacement de la page dans le site.

Quelques règles à connaitre pour créer vos raccourcis

  • Les raccourcis doivent tous avoir la forme vd.ch/nom-du-raccourci.
  • Les acronymes sont réservés aux pages autorité des départements, services et offices (exemple : www.vd.ch/dsi)
  • Des traits d’union séparent les mots (exemple : www.vd.ch/dangers-naturels)

Cas particulier : achat d'un nom de domaine

Dans certains cas, un nom de domaine supplémentaire peut-être acheté. Seules des institutions muséales (identité propre), culturelles (exemple : la Cathédrale de Lausanne), des écoles ou institutions de formation (ex : www.cepm.ch) ou un service ayant un site dédié à une action ponctuelle, indépendante de vd.ch peuvent acheter un sous-domaine. 
Techniquement, il n'est toutefois pas conseillé d'avoir trop de noms pour un même site, car le contenu de la page peut-être détourné plus facilement par piratage.

Confusion entre sous-domaines et raccourcis

Par le passé, il était d’usage de créer des raccourcis en utilisant des sous-domaines (dsi.vd.ch). Cette manière de faire a progressivement été abandonnée (à l’Etat mais aussi dans d’autres sites importants). En effet, elle porte à confusion car il s’agit de sous-pages et pas de sous-domaines (problématique technique).

Par conséquent, le BIC tend à supprimer les sous-domaines utilisés comme des raccourcis, quand c’est possible. La création de nouveaux sous-domaines comme raccourcis est désormais exclue.

 

Partager la page