Exemples et conseils pour la rédaction épicène

Il s’agit ici à la fois de préciser les règles de base de la rédaction épicène, qui, pour les documents écrits de l'Administration Cantonale Vaudoise, ont été limitées au nombre de 4, et de présenter quelques techniques auxiliaires, permettant d'aboutir à des textes clairs et lisibles. Soulignons d'emblée que la rédaction épicène doit être pratiquée avec discernement et créativité. Il est souvent nécessaire de combiner plusieurs techniques pour assurer la fluidité d'un texte.

Les 4 règles de base sont

  1. la disparition de l’appellation "Mademoiselle"
  2. la féminisation et la masculinisation des désignations de personnes,
  3. l’adoption de l'ordre féminin puis masculin en cas d’énumération et enfin
  4. le recours au tiret pour les formes contractées.

Ce document propose non seulement des explications des règles de base et des conseils mais un grand nombre d’exemples de ce qu’il faut écrire et de ce qu’il ne faut pas écrire.

1) Termes d’adresse: Madame, Monsieur

Principe

On recourra exclusivement aux désignations Madame et Monsieur et on proscrira l’emploi de Mademoiselle.

Exemples

Mesdames, Messieurs,
Mesdames les députées, Messieurs les députés,
Mesdames les substitutes, Messieurs les substituts,
Mesdames les étudiantes, Messieurs les étudiants,

Limites

Privilégier le titre «Madame», qui s'applique aux femmes mariées ou non, et ne recourir au titre «Mademoiselle» que si l'intéressée est une adolescente ou encore si elle y tient. Lorsqu'on répond à une lettre dans laquelle l'auteure mentionne son état civil, on reprend la même mention, par souci de courtoisie. En l'absence d'indication et si l'on ignore le sexe de ses correspondant-e-s, on emploie «Madame, Monsieur» dans les formules d'ouverture et de clôture.

2) Féminisations et masculinisations des désignations de personnes

Principe

On féminisera ou masculinisera, selon les cas, les noms de métiers, professions, titres fonctions et autres activités. Il s’agit de recourir d’une part au déterminant (la, un, cette, etc.) correspondant au sexe de la personne évoquée et d’autre part au substantif adéquat, qui sera donc féminisé ou masculinisé selon les règles usuelles : : une ou un juge, la ou le témoin, la jurée, le juré, la brigadière, le brigadier, la substitute, le substitut, etc.

En cas de doute, on consultera la liste des noms de métiers, professions, titres, fonctions et autres activités intitulée Liste des masculins et des féminins

Exemples

Limites

La féminisation ou la masculinisation ne pose problème que pour un tout petit nombre de mots. Selon les spécialistes en lexicologie, dans plus de 95% des cas, il est aisé de féminiser ou de masculiniser, même si les habitudes ne sont pas toujours prises et que certaines formes, pourtant parfaitement respectueuses des règles grammaticales, peuvent surprendre.

3) Termes épicènes

Principe

Afin de s’adresser au mieux aux femmes comme aux hommes, on privilégiera des expressions dites épicènes, c’est-à-dire des expressions qui s’adressent pareillement aux deux sexes: les êtres humains, les personnes, etc. De même, pour les adjectifs, on préférera les formes épicènes comme: titulaire (vs porteuse ou porteur), chaque (vs toute, tout ou tous).

Exemples

Limites

On optera pour l’expression personnes de nationalité suisse dans le contexte de l’état civil, mais on préférera l’expression citoyennes et citoyens lorsqu’il est question des droits populaires. On veillera à simplifier au maximum les expressions et on écrira plutôt les responsables de la formation que les personnes responsables de la formation.

Remarques

On s’autorisera à remplacer le terme masculin par un terme épicène dans une expression consacrée, pour autant que le contexte s’y prête, comme dans l'exemple suivant: La Déclaration marque le début d’une évolution considérable ayant permis la reconnaissance des droits de la personne humaine sur le plan politique. En revanche, le contexte ne s’y prête pas lorsqu’on fait référence à une institution spécifique telle que la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales (CEDH), et encore moins en cas de citation d'un texte historique.

Haut

4) Doubles désignations

Principe

Il y a double désignation – ou doublet – lorsque l’on désigne explicitement les femmes et les hommes au moyen de deux substantifs ou déterminants distincts.

Exemples

Limites

La multiplication des doublets dans une même phrase ou dans un même texte peut nuire à sa lisibilité. C'est pourquoi il importe de ne doubler que ce qui est strictement nécessaire. Ainsi on dira une technicienne ou un technicien en information plutôt que une technicienne en information ou un technicien en information. Ce procédé ne peut être appliqué aux noms composés comportant un trait d’union. Il s’agira donc d’écrire une infirmière-assistante ou un infirmier-assistant et non une infirmière ou un infirmier-assistant ; il en ira de même pour les assistantes sociales et assistants sociaux que l’on ne devrait pas simplifier.

Étant donné le caractère tendanciellement lourd des doublets, leur usage doit répondre à une nécessité impérative. Dans de nombreux cas, on peut s’en passer sans dommage. Rappelons qu’il vaut mieux ne pas écrire «Celui ou celle qui aura fait subir l’acte sexuel ou un acte analogue à un ou une enfant de moins de 16 ans sera puni ou punie de…» mais «Quiconque fait subir l’acte sexuel ou un acte analogue à un-e enfant de moins de 16 ans est passible d’une punition de…»

5) Ordre et accord

Principe

Adopter l’ordre de présentation féminin puis masculin, en cas de double désignation. L’accord et la reprise se font au masculin.

Exemples

Limites

Ne pas oublier de privilégier les formulations épicènes. Ainsi dans l’exemple précédent, on aurait tout aussi bien pu écrire: «Font partie du corps électoral cantonal les Suissesses et les Suisses qui ont leur domicile dans le canton, qui ont atteint l’âge de dix-huit ans révolus et ne souffrent d’aucune interdiction pour cause de maladie mentale ou de faiblesse d’esprit.»
Dans certains cas, on peut recourir à des accords mixtes: Les filles comme les garçons doivent être encouragé-e-s à diversifier leur choix professionnel. Elles et ils pourront suivre plusieurs stages dans des professions non traditionnelles pour leur sexe.

Haut

6) Singuliers collectifs

Principe

Il s’agit d’un mot singulier qui permet de désigner tout un groupe. Il permet d'éviter l'usage du masculin à valeur "universelle".

Exemples

Limites

Les formulations collectives peuvent induire un effet de dépersonnalisation et de déresponsabilisation. En outre, il n’y a pas toujours synonymie entre les deux types de formulation. Ainsi les énoncés «le directeur conduit la négociation» et «la direction conduit la négociation» ne sont pas toujours rigoureusement équivalents: le collectif «direction» peut avoir une signification plus étendue et désigner des personnes qui ne devraient pas être impliquées: adjoint-e, doyen-ne, etc.

7) Formes plurielles

Principe

Il peut être judicieux de préférer les formes plurielles. En effet, au singulier, le genre du nom est nécessairement marqué, ne serait-ce que par le déterminant; en revanche, au pluriel, le genre grammatical de l’article est épicène et avec des substantifs épicènes, la marque de genre disparaît complètement.

Exemples

Limites

On ne peut substituer systématiquement le pluriel au singulier, sous peine de modifier la portée juridique de l’énoncé. Ainsi, dans l’exemple suivant, on ne fera pas usage du pluriel: «La validité d'une vente par acomptes conclue par un acheteur mineur est subordonnée au consentement écrit du représentant légal.» (art. 226b, code des obligations). En effet, dans ce cas, il faut le consentement de l’une ou l’autre des personnes représentantes légales et non le consentement des deux. Autre formulation possible: «La validité d'une vente par acomptes conclue par une personne mineure est subordonnée au consentement écrit d’un-e représentant-e légal-e.»

8) Formes non personnelles

Principe

Il s’agit de mentionner l’autorité, la compétence, l’activité ou l'état plutôt que la personne.

Exemples

Limites

On évitera d’abuser des formes non personnalisées dans la mesure où cela n'est pas très commun en langue française. Par ailleurs, la substitution de «tribunal» à «juge» n’est pas admise dans tous les cas. Ainsi, dans le contexte du droit pénal, «le terme de tribunal vise les tribunaux qui sont composés d’un juge unique (homme ou femme)» (Message relatif au projet de révision du Code pénal; FF 1999 II 1797).

Haut

9) Tournures passives

Principe

Dans une tournure passive, l'objet (ou élément subissant) devient le sujet. En effet, dans certains énoncés, la mention du sujet de la forme active – féminin ou masculin – n’est guère informative; elle peut donc être évitée par le recours à une tournure passive.

Exemples

Limites

On évitera d’abuser des formes passives, car la langue française à la différence de la langue allemande par exemple privilégie l’usage des formes actives. Plutôt qu’au passif, on peut recourir à des formes en on: Le personnel d’encadrement sportif doit veiller à la sécurité des élèves qu’on lui confie (plutôt que «…qui lui sont confiés»).

10) Ellipses

Principe

Ce procédé consiste à supprimer un mot ou un groupe de mots, en vue de limiter les répétitions ou d’éviter un marquage sexué. Dans la rédaction épicène, l’ellipse la plus fréquente est la suppression de l’article

Exemples

Limites

Ce procédé ne se prête qu'à un petit nombre de types de textes: offre d'emploi, formulaire, affiches, etc.

11) Personnalisations (doubles versions)

Principe

Il s’agit d’un procédé consistant à établir des documents nominatifs en deux versions, l’une destinée aux femmes et l’autre aux hommes.

Exemple :  C E R T I F I C A T 
 
 M....................a été employé... en qualité d’assistant... d'administration
 du _________________ au _____________________ . 
 En charge de_______________________________________________,, 
 M................... a montré une adaptation facile à son 
 environnement professionnel. Maîtrisant très rapidement les 
 procédures spécifiques à l'administration fédérale, ........ a pu 
 assumer à notre entière satisfaction les tâches qui lui ont été 
 confiées. 
 D'une manière plus générale, et grâce aux excellentes 
 relations entretenues avec les membres de 
 la section, M................... a pleinement assimilé la 
 méthodologie appliquée par la section, qui repose 
 principalement sur le travail de groupe et qui, eu égard à 
 la portée politique des activités, exige également une 
 grande rigueur dans le traitement des dossiers. 
 M................... a également bénéficié d'une initiation à 
 l'emploi des instruments informatiques d’aide à la 
 décision. 

Limites

Ce procédé ne s’applique qu’à certains types de documents : pièces d’identité, formulaires, décisions, etc.

Remarques

L’impression recto-verso permet de combiner par exemple un questionnaire au féminin et un autre au masculin.

Haut

12) Formes contractées (trait d'union ou point médian)

Principe

Il s’agit de produire des formes visiblement mixtes en insérant à l’intérieur des mots des tirets. Ce type de procédé est particulièrement utile quand on veut faire court ou lorsqu'on a affaire à des mots dont les variantes féminine et masculine ne se distinguent que très légèrement sur le plan phonique voire uniquement sur le plan orthographique. En effet, il est conseillé de ne pas abuser des formulations écrites qui n’ont pas de correspondant oral.

Exemples

Limites

D’une façon générale, l’utilisation du tiret est à pratiquer avec modération. D’une part, il n’est pas souhaité lorsqu’il produit des formes qui ne sont pas lisibles à haute voix et d’autre part il peut poser problème sur le plan typographique dans la mesure où il est interprété par les traitements de texte comme un élément séparable. C’est pourquoi certaines personnes le remplacent par un point central, qui est à chercher parmi les caractères spéciaux (code 2219, alt+X): les étudiant∙e∙s.

13) Déclaration de principe de masculin à valeur universelle

Une pratique à proscrire

Plutôt que de s’efforcer de rédiger un texte de façon égalitaire, la tentation est grande pour certaines personnes de procéder à une déclaration de principe d'usage du masculin à validité générale. Par exemple "La présente directive règle la formation suivie par les maîtresses et les maîtres de gymnastique (ci-après «maîtres de gymnastique»)". Une telle pratique est clairement à proscrire!

 

 

Haut

Partager la page