Réponse du Conseil d'Etat à l'interpellation Jérôme Christen et consorts - Fermeture des bars au Festival de jazz de Montreux : le remède est pire que le mal !

Réponse du Conseil d'Etat à l'interpellation Jérôme Christen et consorts - Fermeture des bars au Festival de jazz de Montreux : le remède est pire que le mal !

Séance du mardi 10 décembre 2013, point 19 de l'ordre du jour

Texte adopté par le Conseil d'Etat (PDF, 25 Ko)

 

Retour à l'ordre du jour

Partager la page