Professionnels de la santé et du social

Soutien psychologique pour tous les professionnels du domaine socio-sanitaire

Besoin de parler ? Lignes d’écoute pour les professionnels du domaine socio-sanitaire

Depuis un an, le personnel du système socio-sanitaire, indépendamment de son statut et de sa fonction, est fortement engagé au cœur de la pandémie. Cette crise sanitaire dure et met à rude épreuve les institutions, l’organisation du travail, les pratiques professionnelles, les relations avec les patients, avec les résidents et avec les collègues, engendrant remises en question, craintes, fatigue et souffrance.

Pour ces raisons, le Département de la santé et de l’action sociale, avec le soutien de ses partenaires, a souhaité faire largement connaître les soutiens à disposition de l’ensemble du personnel du domaine socio-sanitaire, toutes professions confondues.

Une affichette avec les 3 lieux d’écoute et d’échange indépendants (ligne téléphonique ad hoc, téléphone 143 et chat 143) a été créée et diffusée.

Ces lieux de discussions sont confidentiels, neutres et gratuits.

  • Le 143 est atteignable 24h sur 24, 7 jours sur 7.
  • Le chat est ouvert tous les soirs de 19h à 22h et les dimanches de 16h à 22h.
  • Le numéro de soutien psychologique 079 556 06 68 est atteignable du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Le contact est aussi possible par mail à soutienpsy.covid(at)chuv.ch.

Documents à télécharger

Ces ressources viennent en complément des interlocuteurs psy habituels des équipes (dans les hôpitaux généraux services/unité de psychiatrie de liaison, dans les EMS éventuel psy consultant, dans les CMS infirmière en psychiatrie, etc…), ainsi que des ressources pour du soutien individuel dans les régions :

Informations complémentaires

www.vd.ch/coronavirus-sante-mentale

La vaccination Covid-19

Personnes prioritaires

Depuis le 26 avril, la vaccination est ouverte à toutes les personnes qui résident dans le canton de Vaud, pour autant qu’elles soient nées en 2003 ou avant. Il existe quelques restrictions, par exemple pour les personnes qui ont eu un Covid documenté dans les 6 derniers mois.

Facturation pour les partenaires

Les médecins qui vaccinent trouveront toutes les indications dans la page dédiée à la facturation.

Vaccination Covid et femmes enceintes - position de la SSGO

Initialement, l’OFSP avait exclu les femmes enceintes de la vaccination contre le SARS-CoV-2. D’entente avec la Société suisse de Gynécologie et d’Obstétrique, il est convenu que les femmes enceintes avec des maladies chroniques qui les rendent vulnérables, ainsi que les femmes qui, dans leur activité professionnelles risquent d'être en contact avec des personnes infectée (soignants, enseignants, ...), peuvent être vaccinées dès le 4ème mois de grossesse.

  1. Un entretien d’information sur les avantages et inconvénients ainsi que les risques de la vaccination doit être mené par le ou la spécialiste en gynécologie et obstétrique. Il faut également recueillir le consentement signé de la parturiente.
  2. Une vaccination effectuée dans un centre de vaccination présuppose une prescription écrite par le ou la gynécologue. La femme enceinte peut s’inscrire directement en ligne sur le site Internet dédié à la vaccination dans son canton afin d’obtenir un rendez-vous pour l’injection. Le canton détermine la date de la vaccination en fonction de l’ordre de priorité défini.
  3. Le ou la gynécologue doit effectuer un suivi de la grossesse et du post-partum (recueil des éventuels effets secondaires du vaccin sur la mère ou sur l’enfant). En cas d’effets indésirables significatifs, le médecin est tenu de les déclarer à Swissmedic.

 Pour ce faire, la SSGO et l’OFSP ont élaboré ensemble deux formulaires que vous pouvez télécharger ici :

Ces formulaires doivent être utilisés pour la vaccination des femmes enceintes. Ils sont disponibles dans les trois langues nationales. Si la patiente accepte l’utilisation anonyme de ses données par le registre COVID basé au CHUV à Lausanne, elle devra signer le formulaire de suivi. Son ou sa gynécologue enverra ensuite le formulaire au registre COVID du CHUV (e-mail : covipreg(at)chuv.ch  Nous attirons votre attention sur le fait que la transmission d’informations au registre ne dispense pas de signaler les éventuels effets indésirables significatifs auprès de Swissmedic.

Vous trouverez toutes les informations sous https://www.sggg.ch/fr/

Prendre en charge en période de Covid-19

Hygiène, prévention et contrôle de l’infection

Les professionnels de la santé et du social trouvent toutes les indications utiles à leur activité sur le site www.hpci.ch qui est mis à jour en continu.

Site HPCI

Questions fréquentes

L'OFSP a également mis en ligne des réponses à des questions fréquentes pour les professionnels de la santé

Prise en charge des enfants

Toutes les informations actualisées sont détaillées sur le site hpci à la rubrique CoVID-19 - Pédiatrie - Vaccination et Prise en charge des enfants suspects CoVID-19.

D’après les données et les connaissances actuelles, il n’y a pas de groupe vulnérable face au COVID-19 parmi les enfants pour lesquels des mesures supplémentaires de protection seraient nécessaires, au contraire des adultes. 
Le groupement des pédiatres vaudois aformulé cette position dans un communiqué  et les infectiologues pédiatriques ont également pris position  dans ce sens.

Femmes enceintes

Les femmes enceintes sont considérées comme des personnes à risque face au Covid-19. Il leur est recommandé de respecter scrupuleusement les règles d’hygiène et d’être prudentes dans leurs rapports sociaux.

Si une femme enceinte est testée positive, un suivi plus rapproché est conseillé (rendez-vous et échographies).

Les professionnels trouveront ici des documents leur permettant d'évaluer la situation :

Tests rapides

Avec l'arrivée des tests rapides, la prise en charge des patients désirant se faire tester au COVID-19 se trouve modifiée. Sur mandat du Canton de Vaud, Unisanté a élaboré des outils de travail pour les filières de test. Les professionnels trouveront sur cette page :

  • Un algorithme décisionnel pour le diagnostic et le dépistage du COVID-19 au niveau ambulatoire (test rapide et PCR)
  • Une vidéo pratique décrivant la marche à suivre pour effectuer un test rapide et envoyer les résultats
  • Une plateforme pour l'envoi des résultats d'un test rapide COVID-19
  • Des liens et documents complémentaires

 

Prise en charge des tests rapides par la Confédération

Pour faire suite aux annonces du Conseil Fédéral du 12 mars 2021 , voici les indications concernant la prise en charge des tests Covid-19. Dès le 15 mars 2021 :

Tests rapides TDR

  • Toute personne asymptomatique peut faire un test TDR. Ce test est gratuit pour la personne.
  • Le test TDR pour les personnes qui viennent pour une levée de quarantaine à J7 est gratuit
  • Le test TDR en vue d’un voyage est gratuit, l’attestation qui l’accompagne reste à la charge de la personne ainsi qu’un éventuel test PCR (voir ci-dessous).

Lorsque le test est gratuit pour la personne, le centre de test facture à son assurance, laquelle refacture à la Confédération.

Tests PCR

  • Attention, le test PCR en vue d’un voyage est à la charge de la personne comme jusqu’à aujourd’hui
  • Les tests PCR de personnes asymptomatiques restent payants comme précédemment.  

 

 

Tests Covid-19 PCR : laboratoires agréés et centres de test

Les centres de tests ou praticiens privés trouveront ci-dessous la liste des laboratoires autorisés à réaliser l’analyse de test diagnostique Covid-19 PCR dans le canton de Vaud

Les praticiens peuvent aussi diriger leurs patients vers les centres de tests répartis sur les quatre régions du canton.

Forfait accueil des résidents positifs COVID - formulaire

La Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) et la Direction de l’accompagnement et de l’hébergement (DIRHEB) ont édicté, le 30 novembre 2020, une directive organisant le financement du dédommagement forfaitaire (PDF, 1,23 Mo) aux établissements d’hébergement (long ou court séjour) qui accueillent des résidents testés positifs au COVID.

Comme précisé dans cette directive, afin de pouvoir faire valoir le forfait d’entrée d’un montant de CHF 3600.-, la procédure mise en place consiste à :

  • adresser, par voie électronique, le formulaire complété au responsable de pôle de la DIRHEB (avec copie au BRIO concerné pour les EMS), pour analyse de votre demande et décision d’entrée en matière. La décision vous sera communiquée par ce dernier, par voie électronique.

Appel aux renforts en personnel de santé pour les institutions de soins et d’accompagnement

Pour faire face aux besoins en personnel dans les institutions de soins et d’accompagnement, le Département de la Santé et de l’Action sociale (DSAS) lance un appel aux professionnelles et professionnels de la santé actifs, aux retraité.e.s, aux indépendant.e.s et aux personnes à la recherche de nouveaux défis pour renforcer temporairement les équipes dans le domaine des soins communautaires, principalement pour l’hébergement médico-social et l’aide et les soins à domicile.

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire en ligne auprès de La Croix-Rouge vaudoise ou d'une agence de placement de leur région, active dans le domaine de la santé et du social. Les prestations seront rétribuées selon les tarifs et conditions en vigueur dans les institutions et établissements qui engagent.es afin de faire face au pic épidémique actuel et assurer les soins aux personnes.

Lire le communiqué

Outils électroniques

Application "Alerte infection"

Tout le personnel soignant des établissements sanitaires vaudois est invité à installer l'application "Alerte Infection" sur son smartphone afin de rester informé sur les mises à jour des recommandations, des épidémies et autres messages importants de la Direction Générale de la Santé, de l'Office du médecin cantonal et HPCi Vaud. (Gratuite sur iOS et Android).

Pour toutes informations : www.alerteinfection.ch

Algorithmes médicaux

Unisanté a développé plusieurs algorithmes pour soutenir les professionnels de santé.

Partager la page