Vieillir 2030 : table ronde

Construisons ensemble la future politique des vieillesses et des vieillissements

Sur invitation de la Conseillère d’État Rebecca Ruiz, plus de 200 personnes étaient réunies le 26 novembre 2021 au Palais de Beaulieu à Lausanne afin de définir les contours de la future stratégie des vieillesses et des vieillissements du canton de Vaud. Cette table ronde organisée par le Département de la santé et de l’action sociale a permis de présenter, discuter et amender les propositions de lignes directrices élaborées par le groupe de projet sur la base d’une large démarche participative. Elle a également permis de récolter des premières propositions pour des mesures susceptibles de concrétiser la future politique. Retour sur cette journée.

À propos de la table ronde

La table ronde était un jalon clé du projet Vieillir2030 lancé par le Département de la santé et de l’action sociale (DSAS) afin de répondre aux évolutions et nombreux défis induits par le vieillissement démographique. Par le biais d’une large démarche participative, impliquant les seniors ainsi qu’une multitude d’acteurs et actrices œuvrant dans le domaine de la vieillesse, ce projet a comme objectif d'élaborer la future politique santé-sociale des vieillesses et des vieillissements du canton de Vaud . La démarche initiée en 2020 doit permettre de comprendre et d’analyser les enjeux liés au vieillissement démographique et de développer des réponses adéquates pour y faire face. Au total, plus de 300 personnes ont déjà participé au projet.

La première étape de cette démarche participative a eu lieu durant les mois de mai et juin 2021. Huit groupes de travail thématiques comptant plus de 130 personnes, des professionnels du domaine, des seniors et des personnes en lien avec la thématique intergénérationnelle, ont procédé à un diagnostic de la situation actuelle et identifié les lacunes et les futurs besoins en termes de politiques publiques en faveur des seniors. Sur la base de ces travaux, le groupe de projet Vieillir2030 a élaboré des propositions d’axes stratégiques et de lignes directrices pour la future politique des vieillesses et des vieillissements.

Afin de présenter et discuter ces propositions avec les seniors concernés et les professionnel-le-s impliqués auprès de ce public et de récolter les premières propositions de mesures, le DSAS a organisé une table ronde le 26 novembre 2021.

En amont de cette table ronde, cinq focus groups avec des seniors ont également été organisés avec l’aide précieuse du Conseil des Seniors d’Yverdon-les-Bains (COSY), le programme « Age et Migration » de l’Entraide Protestante Suisse (EPER), les Quartiers solidaires de Pro Senectute Vaud et le Kaléidoscope de Pully Sud, la Fondation Clémence et l’Association Vaudoise d’Aide et de Soins à Domicile (AVASAD). Ces rencontres ont donné lieu à la rédaction d’un rapport réalisé par les chercheur-se de la HETSL et de l’Institut et Haute école de la Santé La Source présentant une série de recommandations à l’intention du Canton de Vaud.

Programme de la journée (PDF, 84 Ko)

Rapport des focus groups (PDF, 782 Ko)

Intervenantes

Rebecca Ruiz est Conseillère d'Etat, Cheffe du Département de la santé et de l'action sociale depuis 2019. Consciente des enjeux énormes qu’induira le vieillissement dans les domaines des soins et de l’accompagnement social ainsi qu’au niveau des liens sociaux et de la solidarité, elle a souhaité en 2020 initier une large démarche participative dans le but d’élaborer la future politique cantonale du vieillissement.

Lien vers sa présentation (PDF, 781 Ko)

Caroline Knupfer est adjointe à la politique sociale et à la formation à la Direction générale de la cohésion sociale. Après avoir été responsable du Domaine Fondements et recherches à la Conférence suisse des institutions d’action sociale, elle a rejoint le Département de la santé et de l’action sociale en 2012. Elle est responsable du projet Vieillir2030.

Lien vers sa présentation (PDF, 781 Ko)

Tine Rostgaard est professeure dans le domaine du vieillissement et des soins de longue durée aux Universités de Stockholm (Suède) et Roskilde (Danemark).

Elle mène des études comparatives sur les systèmes de soins et d’accompagnement de longue durée, en se concentrant sur la qualité de l’accompagnement et de vie.

 

Lien vers sa présentation (PDF, 2,25 Mo)

Interview dans le 24 heures suite à la table ronde (PDF, 1,06 Mo)

Marie de Hennezel est psychologue clinicienne et écrivaine. Très engagée sur les questions relatives au vieillissement et la fin de vie, elle a publié de nombreux ouvrages et anime des séminaires sur « l’aventure de vieillir » pour les personnes de plus de 65 ans. Elle forme également des psychologues à sa manière d’animer des groupes de parole pour les personnes âgées.

Son intervention a porté sur le « bien vieillir » et la fin de vie

Les ateliers

Lors de cette table ronde, 16 ateliers ont été organisés dans le but de discuter et d’amender les lignes directrices élaborées par DSAS ainsi que de récolter des propositions de mesures pour les mettre en œuvre.

Ces ateliers d’une durée de 1h30 étaient animés par un membre du DSAS et introduits par deux ou trois expert-e-s du domaine. Ces interventions avaient pour but de présenter la thématique et d’apporter un premier regard critique sur les lignes directrices à traiter durant l’atelier.

Dans chacun des ateliers, un rapporteur ou une rapporteuse a été chargé-e de rédiger une synthèse des discussions et des propositions. Ces synthèses seront analysées durant les mois de mars à juin 2022 afin de préparer un plan de mesures à mettre en œuvre lors de la prochaine législature (2022-2027).

Thème des ateliers (p. 5 à 8)  (PDF, 84 Ko)

Lignes directrices amendées suite aux ateliers (PDF, 71 Ko)

À la fin de chaque atelier, un message clef devait être adressé à la Conseillère d’État Rebecca Ruiz. Ces messages ont été discutés en plénum lors de la partie finale de la journée en compagnie de :

  • Rebecca Ruiz, cheffe du Département de la santé et de l’action sociale
  • Chantal Weidmann Yenny, députée et syndique de Savigny, membre du comité, Union des communes vaudoises (UCV)
  • Raoul Sanchez, vice-président, responsable du dicastère social et membre municipal, Association de Communes Vaudoises (AdCV)
  • Patricia Dubois, secrétaire générale, Connaissance 3, coprésidente AGORA Vaud 

Messages clefs des ateliers discutés lors de la partie « synthèse et conclusion de la journée (PDF, 392 Ko)

Suite de la journée

Cette table ronde a été riche en enseignement et la participation dynamique des personnes présentes ce jour-là a permis de récolter de précieuses propositions pour la suite des travaux, notamment l’élaboration d’un plan de mesures pour la future politique des vieillesses et des vieillissements.

Au mois de mars 2022, un appel à projets a été lancé afin de tester des projets novateurs qui permettront de mettre en œuvre les lignes directrices du projet Vieillir2030. Plus d’informations sur cet appel à projets ici.

Afin de tenir informées les personnes intéressées par le projet, l’équipe de projet communiquera via une newsletter qui sera envoyée 3 à 4 fois par an.

Grâce aux apports de tou-te-s les participant-e-s à ce projet, la stratégie Vieillir2030 pourra être finalisée et présentée à la fin de l’année 2022, début 2023.

Retour en images

© Crédit photos ARC SA/J.B. Sieber

Partager la page