Département des infrastructures et des ressources humaines (DIRH)

2020 au Département des infrastructures et des ressources humaines

 

 

Stratégie numérique et numérisation de l’administration

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie numérique du Conseil d’Etat, la Direction générale du numérique et des systèmes d’information (DGNSI) s’est dotée d’un plan d’action et a lancé des travaux en vue d’établir les fondements d’une politique de la donnée. Sa Cellule numérique a approfondi les collaborations avec d’autres services de l’administration cantonale et suivi de près, en collaboration avec le Secrétariat général, différents dossiers menés sur le plan fédéral (Administration numérique Suisse, loi fédérale sur les services d’identification électronique, etc.) afin de promouvoir les principes de souveraineté, de sécurité et de lutte contre la fracture numérique. Les contacts vaudois avec ses partenaires cantonaux et fédéraux ont également été approfondis, favorisant la mutualisation des réflexions et le dialogue politique en matière numérique.

 

La DGNSI s’est particulièrement mobilisée durant cette année de crise COVID pour assurer la continuité du fonctionnement de l’Etat, préserver en tout temps la sécurité des systèmes d’information et répondre le plus efficacement possible aux besoins urgents de nouvelles prestations en ligne pour soutenir la population et les entreprises.

Malgré la pandémie, la DGNSI a poursuivi en 2020 la réalisation d’un grand nombre de projets de modernisation et de maintenance des systèmes d’information, conformément au Plan directeur cantonal des systèmes d’information couvrant la période 2018-2023 et aux schémas directeurs des SI métiers.

Elle a notamment pu franchir une nouvelle étape dans le développement de la cyberadministration avec l’ouverture du portail sécurisé et la mise en ligne, avec les services de l’Etat, de nombreuses prestations dans des domaines aussi divers que l’économie, la formation et la fiscalité pour ne citer qu’eux.

Mobilité et routes

Augmenter la capacité des lignes ferroviaires vaudoises tout en garantissant un lien fort avec le reste de la Suisse et les pays voisins, voici les principaux objectifs de la stratégie Vision 2050. Le Grand Conseil a accordé 11 millions de francs au Conseil d’État pour les études en vue de l’obtention des financements fédéraux.

Le permis de construire de la 1re étape du tram Lausanne – Villars-Ste-Croix est entré en force en février. Les travaux préparatoires ont commencé en septembre à Renens. Un accord a été signé en décembre avec les commerçants lausannois pour une alternative à la rampe routière Vigie-Gonin ; la forêt du Flon est préservée. Dans son Plan climat, le Canton a en outre adopté une stratégie de mobilité reposant sur le report modal, la réduction des besoins de mobilité et des solutions de mobilité individuelle décarbonée. Pour planifier et mettre en œuvre une politique ambitieuse répondant aux nouveaux besoins de mobilité douce, le département a lancé l’actualisation de la stratégie de promotion du vélo.

En vue de la réalisation de la stratégie du transport de marchandises, une demi-journée d’échanges et de concertation a eu lieu en octobre avec les acteurs privés, associatifs et institutionnels concernés.

Depuis le changement d’horaire du 13 décembre, le RER Vaud déploie ses rames jusqu’à Aigle, et le LEB circule à la cadence du ¼ heure entre Lausanne et Echallens.

Le Canton poursuit son programme de réaménagement des grands axes routiers desservant les agglomérations Lausanne-Morges et Grand Genève, ainsi que l’entretien des revêtements routiers et des ouvrages d’art.

Personnel de l'Etat

Sur le plan organisationnel, il y a lieu de mentionner le départ à la retraite du chef de service ainsi que le transfert de la structure ARC Emploi du Service de l’emploi (SDE) au service du personnel (SPEV).

Le SPEV a adapté le dispositif normatif de l’ACV sur le télétravail pour favoriser et encadrer cette pratique après la pandémie. Il a également adapté le dispositif normatif sur le congé paternité, prolongeant à 20 jours le congé (inclus congé fédéral) dès le 1er janvier 2021.

Le service a d’autre part obtenu la recertification de la solution de branche pour l’application de la directive de la commission fédérale de la santé et sécurité au travail. Il a poursuivi le développement de formations institutionnelles, pour une partie sous format e-learning. En collaboration avec le Centre d’éducation permanente (CEP), des formations sur le management et l’organisation du travail à distance ont été proposées aux cadres et à leurs collaborateurs afin de répondre aux défis de ce nouveau modèle d’organisation du travail. Il a également mené les premières analyses concernant l’égalité salariale au sein de l’ACV.

Bureau de l'égalité

En 2020, le Bureau de l’égalité entre les femmes et les hommes (BEFH) a porté une attention particulière à la problématique de la violence dans le couple âgé en proposant à près de 140 professionnel-le-s une journée thématique. Il a également lancé les premiers contrôles de l’égalité salariale dans les marchés publics et auprès des entités subventionnées par le Canton. Enfin, afin de surmonter les contraintes liées au COVID-19, il a entièrement refondé le concept de la Journée « Osez tous les métiers ».

Accueil de jour des enfants

Plus de 1 000 nouvelles places d’accueil ont reçu, en 2020, une autorisation d’exploiter de l’Office de l’accueil de jour des enfants (OAJE). Cela porte à 28 551 le nombre de places d’accueil collectif autorisées dans le canton. L’OAJE a assuré le traitement de 12 plaintes (20 en 2019) provenant des parents ou du personnel de structures d’accueil collectif de jour.

Marchés publics

Le Centre de compétences sur les marchés publics a notamment élaboré en 2020 le projet de révision du droit cantonal des marchés publics et lancé sa mise en consultation en vue de l’adhésion du canton de Vaud au nouvel Accord intercantonal dans ce domaine. Il a également poursuivi les actions de lutte contre le travail au noir (8 exclusions pour des durées oscillant entre 6 à 22 mois et 47 avertissements). Une nouvelle édition du Guide romand des marchés publics a été publiée le 1er mai.

Partager la page