Patrimoine immatériel et traditions vivantes

Patrimoine immatériel et traditions vivantes

Le patrimoine immatériel – ou traditions vivantes – rassemble les traditions orales (contes et légendes, etc.), les coutumes (Saint-Nicolas, guet de la cathédrale de Lausanne, etc.) les fêtes (carnavals, etc.) et les gestes et savoir-faire des métiers (tavillonnage, etc.).

Selon la définition de l'UNESCO, le patrimoine culturel immatériel comprend les traditions ou les expressions vivantes héritées de nos ancêtres et transmises à nos descendants. Il est composé à la fois des traditions héritées du passé et de pratiques rurales et urbaines contemporaines.

L’inventaire vaudois du patrimoine immatériel est en ligne depuis 2012.

Inscrire une tradition vivante à l'inventaire du patrimoine immatériel

L’inventaire du patrimoine immatériel vaudois est évolutif et de nouvelles propositions peuvent être faites. Pour être considérées, les traditions doivent avoir un lien significatif avec le canton de Vaud et exister depuis plus de 30 ans.

Avantages d’une inscription à l’inventaire du patrimoine immatériel selon la LPMI :
  • des conseils d’experts et des soutiens financiers possibles
  • la reconnaissance de l’importance de la valeur patrimoniale de la tradition

La revue "PatrimoineS. Collections cantonales vaudoises"

Publiée à raison d'un numéro par an, la revue PatrimoineS a été imaginée par le Service des affaires culturelles afin de tisser des liens entre les diverses collections patrimoniales cantonales. La publication aborde différentes thématiques, et a pour but de montrer la cohérences des diverses collections, leur cohérence, complémentarité, mais aussi leur actualité et leur modernité.

Certaines publications contiennent un article spécifiquement dédié au patrimoine immatériel :

- N°3, 2018 "Collections cantonales vaudoises. Héritage en devenir" : article "Recensement, inventaire et collections : quand le matériel rencontre l'immatériel (p. 176 à 185)

- N°2, 2017 "Objets archéologiques. Une richesse partagée" : article "L'immatériel : presque impossible à retrouver, comment le documenter ? (p. 116 à 123)

- N°1, 2016 "Le patrimoine mobilier et documentaire d'Hauteville" : article "Quid du patrimoine immatériel en Suisse ? (p. 74 à 79)"

Ayant pour but de faire connaître et aimer le patrimoine mobilier, documentaire ou immatériel vaudois à un très large public, tous les numéros de la revue peuvent être commandés gratuitement (dans la mesure des stocks disponibles). Pour ce faire, il suffit d'envoyer un courriel à l'adresse patrimoine.serac(at)vd.ch en précisant les éléments suivants :

- nom et prénom;
- adresse;
- titre de l'ouvrage et nombre d'exemplaires désirés.

Voir les numéros parus

Pour les écoles

Culture-Ecole : le dossier pédagogique no 51 est consacré au patrimoine culturel immatériel

Prix à l'immatériel

Depuis 2012, la Fondation vaudoise pour la culture attribue un Prix du patrimoine culturel immatériel

Actuel: la gestion du risque d'avalanches inscrite à l'UNESCO

RTS-Radio, Altitudes, 2 décembre 2018, 56'14'' : La gestion du risque d'avalanches.

RTS-TV, 19h30, 30 novembre 2018, 2'03'' : La gestion du danger d'avalanches, un savoir-faire suisse inscrit sur la liste du patrimoine immatériel de l'UNESCO. Une première.

A réfléchir

Clins d'oeil

Partager la page