Travailler à la chaleur

Travailler à la chaleur

Les recommandations pour le travail en période de forte chaleur, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur, s'appuient sur la connaissance médicale des conséquences de l'exposition de l'être humain à la chaleur, rayonnement UV et ozone compris.

Les informations ci-après reposent sur les bases légales suivantes: art. 2, 20 et 21 de l'ordonnance 3 relative à la loi sur le travail OLT 3 (RS 822.113, Hygiène).

(Sources : Secrétariat d'Etat à l'économie - SECO)

Travail à l'intérieur pendant les périodes de forte chaleur

Il s'agit de définir, à l'issue d'une évaluation simple de l'exposition à la chaleur à l'intérieur des bâtiments, les mesures techniques, organisationnelles et personnelles à prendre avant et pendant la période de chaleur (p. ex. concernant le comportement individuel).

Les postes de travail exposés à la chaleur, comme on en rencontre fréquemment dans le domaine de la maintenance et de l'entretien d'installations avec rayonnement de chaleur, doivent faire l'objet d'une évaluation spécifique par des spécialistes de la sécurité au travail (p. ex. médecins du travail).

Travail à l'extérieur pendant les périodes de forte chaleur

L'évaluation des risques sur laquelle se fondent les recommandations ci-dessous part du principe que l'on n'affecte à des travaux en plein air avec exposition à la chaleur et à l'ozone que des travailleurs en bonne condition physique. Par ailleurs, l'absorption de médicaments ou d'alcool peut modifier considérablement les capacités physiques d'une personne!

Partager la page