Cycles de vie de l'eau potable

Lien vers la page
Ecobilan
Graphique miniaturisé de l'écobilan pour illustrer lien vers la page des fiches Écobilans

Le cycle de vie de l'eau comprend les étapes suivantes: Captage - Traitement - Distribution - Utilisation - Évacuation et épuration. Le cycle est éventuellement refermé avec le nouveau captage de l'eau

En Suisse, un milliard de mètres cubes d'eau potable est produit par année, ce qui représente 2% des précipitations météorologiques du pays.


Cycles de vie de l'eau potable

La consommation d'eau potable, depuis le captage de l'eau jusqu'à son rejet dans le milieu naturel, se caractérise par un cycle constitué de plusieurs phases : le captage, le traitement, la distribution, l'utilisation et l'évacuation et l'épuration.

Cycle de vie de l'eau du robinet

Cycle de vie de l'eau des fontaines branchées sur le réseau

Cycle de vie de l'eau des fontaines avec bonbonnes

 

Captage

La Suisse "produit" chaque année 1 milliard de mètres cubes d'eau potable, soit l'équivalent de 2% des précipitations météorologiques du pays. Cette eau provient des sources (40%), des aquifères (40%) et des eaux de surface (20%) essentiellement pompées dans les lacs (1).

Traitement

L'eau de source est en général de très bonne qualité et convient parfaitement à la consommation. L'eau souterraine pompée des nappes phréatiques est également de bonne qualité. Elle peut toutefois si nécessaire être soumise à un traitement désinfectant.

Par contre, l'eau des lacs n'est pas potable et nécessite plusieurs phases de traitement avant d'être propre à la consommation, soit en général la séquence suivante: préozonation, floculation, filtration, correction du pH et désinfection préventive au chlore (1).

Distribution

L'eau potable est distribuée au travers d'un réseau complexe de conduites souterraines, de stations de pompages et de réservoirs. Dans le cas de la ville de Lausanne, l'alimentation en eau des 200'000 habitants est assurée par trois usines: Lutry, St-Sulpice et Bret, ainsi que par 120 sources. L'eau est acheminée grâce à un ensemble de 20 stations de pompage et 750 km de conduites (2).

En parallèle au réseau d'eau, l'approvisionnement en eau potable de boisson est également possible par d'autres filières: les fontaines à eau branchées sur le réseau, les fontaines à eau avec bonbonnes et les bouteilles d'eau minérale. Toutes ces alternatives nécessitent cependant des étapes de production ou de traitement supplémentaires, et consomment par conséquent plus de matière première et d'énergie, pour une qualité de l'eau équivalente.

Utilisation

La consommation d'eau potable comme eau de boisson est d'environ 1.5 litre par personne et par jour, soit 1% la consommation d'eau journalière par habitant (162 litres par jour). En incluant les pertes du réseau et l'utilisation d'eau par l'industrie, l'artisanat et les services publics, la consommation d'eau totale est de 404 litres par habitant et par jour (1).

Évacuation et épuration

Les eaux usées sont des eaux altérées par suite d’un usage domestique, industriel, artisanal, agricole ou autre. Ces eaux usées sont collectées par un système d'évacuation (canalisations d'égouts) et acheminées vers une station d'épuration (STEP) pour y être traitées. Cette dernière étape engendre la production de "boues d’épuration". Autrefois utilisées comme engrais, ces boues doivent maintenant être incinérées à cause de leur teneur potentielle en métaux lourds et polluants organiques. En 2005, 97% de la population suisse étaient raccordés à une STEP (3).


Références

1. Site internet de la Société Suisse de l'industrie du gaz et des eaux (SSIGE): www.eaupotable.ch

2. Site d'Eauservice de la Ville de Lausanne: www.lausanne.ch/eauservice

3. Office fédéral de l'environnement (OFEV) (2006): Protection des Eaux - Eaux usées. Disponible sur le site internet de l'OFEV sous la rubrique Eaux > Protection des Eaux> Eaux usées

Partager la page