Protection contre les crues

Dépotoir du Pissot (à gauche) et ouvrage de protection sur la Tinière (à droite)
Pourquoi ?

Les projets du type protection contre les crues ont pour objectif premier de permettre l’écoulement des eaux dans le lit du cours d’eau – sans que des objets sensibles ne soient inondés. Ainsi le dimensionnement du nouvel aménagement sera fonction des objets existants dans le territoire pouvant être concernés par un débordement.

Comment ?

Les principales stratégies envisageables et - qui sont souvent combinées - sont :

  • L’entretien – Permet d’optimiser la quantité d’eau qui s’écoule effectivement dans une géométrie donnée.
  • L’élargissement – Permet d’augmenter notablement la quantité d’eau qui peut s’écouler.
  • L’aménagement de herse à bois – Permet de retenir les bois flottant, notamment en amont de zones urbaines où les bois pourraient péjorer l’écoulement au droit de ponts.
  • La création de zones inondables – Permet de stocker le volume de la crue en amont d’une zone sensible et de relâcher progressivement la part du volume qui ne se serait pas infiltrée au droit de cette zone.
  • La réalisation de dépotoirs à matériaux – Permet de soustraire des matériaux charriés par la crue.
  • Le renforcement et le rehaussement de digue : permet d’augmenter la quantité d’eau qui peut s’écoule.

Voir le panneau "Protection contre les crues (JPG, 2,02 Mo)" (Illustration: Studio KO)

Partager la page