Evacuation et épuration des eaux

Lien vers la Stratégie de surveillance et de protection des eaux superficielles

L’évacuation et le traitement des eaux usées sont des tâches incombant aux communes. Près de 400 Plans généraux d’évacuation des eaux (PGEE) communaux et intercommunaux existent dans le canton de Vaud. Ils recensent plus de 6'000 km de collecteurs publics raccordés à 159 stations d’épuration (STEP), et servent à garantir une gestion optimale des eaux provenant des zones habitées.

Les infrastructures vieillissent : les collecteurs de concentration et les STEP ont été en grande partie construits entre les années 1960 et 1990. Des inspections par caméra montrent que sur une majorité de tronçons des interventions à court ou moyen terme sont nécessaires pour garantir la pérennité du bon fonctionnement des réseaux. Un contrôle périodique de l’état des canalisations doit ainsi être mis en place.

Le contrôle des biens-fonds privés est également une mission essentielle des communes : l’état général des réseaux privés est souvent peu connu et ceux-ci constituent une source importante d’eaux claires parasites dans les STEP. Ils sont également une source de pollution directe dans les cours d’eau en cas de mauvais branchements.

Enfin, pour la majorité des communes vaudoises, les taxes d’évacuation et d’épuration sont insuffisantes. Si les taxes permettent de financer les charges variables (frais de fonctionnement: électricité, entretien, transports et incinération des boues, etc.), les charges fixes (le maintien de la valeur du capital des installations en particulier) ne sont que rarement financées par une taxe.

Partager la page