Pénurie d'électricité

Situation actuelle

La sécurité d'approvisionnement en énergie électrique est incertaine pour l'hiver prochain 2022-2023 du à la crise énergétique actuelle. Il y a un risque de pénurie potentiel d'électricité et le secteur privé comme les entreprises sont appelés à s'y préparer.

Le DEFR (Département fédéral de l'économie, la formation et la recherche) a publié une fiche d'information succincte avec les acteurs principaux par phase. 

L'OFAE (Office fédéral pour l'approvisionnement du pays) met à disposition des informations officielles concernant les différentes phases de la pénurie et des conseils pratiques pour y répondre sur cette page.

Mesures en cas de pénurie d'électricité (source: Département fédéral de l'économie, la formation et la recherche)

L'OSTRAL est l'organisation pour l'approvisionnement en électricité en cas de crise, dépendante de la Confédération, qui est activée en cas de pénurie d'électricité.

Les mesures de gestion de la demande se déclinent en quatre phases principales:

  1. OSTRAL niveau 1: appel à économiser
  2. OSTRAL niveau 2: restrictions de la consommation
  3. OSTRAL niveau 3: contingentement
  4. OSTRAL niveau 4: délestages du réseau

Au niveau d'OSTRAL toute entreprise ou établissement dont la consommation est supérieure à 100 MWh par an est considérée comme "gros consommateur".

Les "gros consommateurs", bien qu'impliqués dans les quatre phases, seront obligés d'agir en particulier si les phases de contingentement et/ou un délestage sont activées.

Cette brochure destinée aux "gros consommateurs" explique leur rôle et leurs obligations en cas de pénurie d'électricité.

Les "gros consommateurs", bien qu'impliqués dans les quatre phases, seront obligés de passer à l'action en particulier si les phases de contingentement et/ou un délestage sont activées.

source: www.ostral.ch

Que puis-je faire ?

Les sociétés, entreprises, infrastructures ou bâtiment sont en général fortement dépendants de l'électricité. Une exigence de réduire la consommation peut donc avoir sur certaines prestations et tâches un impact important.

Au niveau d'OSTRAL, on distingue deux catégories de consommateurs :

  • Les consommateurs dont la consommation est inférieure à 100'000 kWh/an
  • Les consommateurs dont la consommation est supérieure à 100'000 kWh/an

Pour chacune de ces catégories, des restrictions différentes s'appliquent.

Les consommateurs dont la consommation est inférieure à 100'000 kWh/an sont concernés par les mesures d'économies (OSTRAL phase 1), de restriction d'utilisation (OSTRAL phase 2) et seront impactés par le délestage (OSTRAL phase 4). Les consommateurs dont la consommation est supérieure à 100'000 kWh/an (les "gros consommateurs") se voient également imposer un contingentement (OSTRAL phase 3).

Certaines mesures relativement simples d'économie d'énergie devraient être mises en oeuvre immédiatement. En effet, ces premières mesures permettent d'abaisser le risque de pénurie, d'éloigner quelque peu les mesures de restriction d'utilisation, mais également le contingentement ou le délestage.

Toutefois, dans la situation actuelle, il n'est pas possible de savoir si les mesures d'économie seront suffisantes pour faire face à la pénurie et il est important que les entreprises, sociétés et exploitant d'infrastructures ou de bâtiments identifient dès à présent les objectifs minimaux de continuité de leurs activités (OMCA) et les prestations et tâches essentielles pour atteindre ces objectifs minimaux en procédant à une analyse d'impact.

Analyse d'impact: étapes principales

Analyse d'impact

La réalisation d'un plan de continuité des activités se décompose en plusieurs étapes:

  1. définir les scénarios auxquels on doit se confronter (suggestion de scénario : pénurie (pdf, 205, ko) (PDF, 205 Ko));
  2. identifier les objectifs minimaux de continuité;
  3. identifier les prestations clés de l'entreprise pour atteindre ces objectifs minimaux;
  4. lister les besoins énergétiques de chaque prestation;
  5. pour chaque prestation, évaluer les tâches qui mènent à sa réalisation;
  6. identifier les impacts de chaque scénario retenu sur chaque tâche;
  7. établir de mesures d'urgence pour palier aux impacts en cas de contingentement et de délestage;
  8. établir un plan de résilience, qui regroupe toutes les mesures d'urgence nécessaire à garantir la continuité des prestations et l'atteinte des objectifs minimaux

La seconde étape de l'analyse d'impact consiste à identifier les objectifs minimaux de continuité de vos activités. La question à se poser est:

  • Si je dispose de x% d'électricité en moins, ou pas d'électricité du tout,  quelles sont les prestations minimales que je veux continuer d'assurer avec ma société/entité? Par exemple, pour un distributeur d'eau potable cela pourrait être : Maintenir le réseau d'eau sous pression ;

Une fois les objectifs de continuité identifiés, il faut lister les prestations qui permettent d'atteindre ces objectifs. Pour reprendre l'exemple du distributeur d'eau, ces prestations pourraient être :

  • Pomper l'eau
  • Traiter l'eau
  • Stocker l'eau
  • Distribuer l'eau

Certaines prestations comme :

  • Relever les compteurs
  • Facturer les consommations d'eau

ne sont pas vitales pour l'objectif de fourniture d'eau. Une interruption dans ces deux prestations ne remet pas en cause l'atteinte de l'objectif de fourniture d'eau et peuvent être mises de côté temporairement.

Pour concrétiser cette analyse, nous suggérons d'utiliser les scénarios suivants :

Sous ce lien (PDF, 400 Ko) vous trouvez l'application d'une analyse d'impact sur les missions essentielles de l'Etat:

Autres informations et formations

L'association des entreprises électriques suisse (AES) met à disposition sur sa page internet des informations concernant la pénurie et des conseils pour la gérer au mieux.

La plateforme romande de formation continue FE3 met à disposition des cours pour se préparer à la situation de crise et pour maintenir les activités en cas de pénuries et restrictions. Ces formations sont soutenues financièrement par le Canton de Vaud.

Partager la page