Jura

Photo représentant deux promeneur, un étable et des pâturages boisés avec des vaches
Paysage jurassien

Hormis quelques sites dans les vallées, le défrichement du Jura date principalement du Moyen-Age, à l'initiative de seigneurs fonciers, ecclésiastiques et laïques, à qui les nouvelles terres rapportaient durablement des redevances en nature. 

Le paysage jurassien se différencie en trois grands ensembles :

Il est à noter que si la plupart des sommets jurassiens sont dépourvus de forêts, c'est essentiellement dû à l'influence des bovins et non aux conditions climatiques.

Le pâturage boisé

Éléments incontournables de la chaîne jurassienne, les pâturages boisés sont le produit d'une utilisation mixte agricole et sylvicole du territoire.

Les zones de pelouses produisent la pâture des bovins et les groupes d'arbres (les "chottes") produisent le bois pour le chauffage des alpages et des abris pour les animaux.

Avec la déprise agricole, les pâturages boisés sont menacés de diminuer par une progression de la forêt ou par un manque de renouvellement des arbres isolés.

Conscient de ce risque, les cantons, les communes et la Confédération mettent en oeuvre plusieurs mesures pour promouvoir la sauvegarde des pâturages boisés du Jura.

Partager la page