Outils et aides à l'évaluation

Calculateur de risque Valdorisk

Afin d'évaluer la nécessité d'intervenir lors d'un événement ou en présence d'une situation potentiellement dangereuse, la Direction générale de l'environnement, avec le concours de l'Université de Lausanne, met à disposition des praticiens l'outil de calcul du risque Valdorisk. Ce calculateur Excel est basé sur les méthodes de l'outil EconoMe , développé par la Confédération. Il permet d'évaluer rapidement les risques encourus et la rentabilité des variantes de protection. Il peut notamment être utilisé dans le cadre de petits projets de protection, afin de justifier une intervention dans un secteur, et une variante, par son rapport utilité-coût.

La version 2.0 de Valdorisk intègre les formules et paramètres d'EconoMe 5.0. Pour des raisons techniques, il n'est plus possible d'utiliser Valdorisk pour l'évaluation du risque lié aux chemins de fer.

Simulateur de chutes de pierres stn Parabel

Pour prédire les trajectoires, les rebonds et l’arrêt de pierres émanant d’une chute, la Direction générale de l’environnement du Canton de Vaud (DGE) met à disposition des praticiens experts le logiciel stnParabel, en collaboration avec les Université Laval et de Lausanne.

Le logiciel stnParabel a commencé à être développé par François Noël, en 2015 à l’Université Laval. Dès 2017, celui-ci poursuit l’amélioration de cet outil dans le cadre de son doctorat à l’Université de Lausanne, sous la direction du Prof. Michel Jaboyedoff. Il teste différents logiciels sur des chutes de pierres sur différents sites, acquiert de nouvelles données, confronte plusieurs modèles, améliore l’algorithme en ajoutant le paramètre impact contre des arbres avec la collaboration de la DGE et finalement développe de nouveaux modèles d’impacts.

Afin d’augmenter la précision de prédiction de ce nouvel outil, les praticiens sont appelés à faire des tests comparatifs, sur différents sites, entre le logiciel stnParabel, ses modèles et les outils habituellement utilisés et à nous faire part de leurs précieuses observations.

Partager la page