Archives extra-muros

Ce qu'on ne trouve pas (ou peu) aux ACV

En raison de l’Histoire, de la volonté des donateurs ou de la nature particulière de certains supports, les ACV ne conservent pas l’ensemble des documents relatifs au Pays et au Canton de Vaud.
Les ACV s’inscrivent dans le réseau des institutions patrimoniales du Canton de Vaud – dont elles ont suscité la création en 1998 – qui s’emploie à couvrir la conservation de l’ensemble des patrimoines en apportant leurs complémentarités ou en recherchant des
formes de mutualisation.

Le recours obligé aux Archives communales

Les Archives communales ne sont pas des centres de documentation mais le reflet des documents produits et reçus par une administration. Dans les communes de moins de 2000 habitants, elles sont le conservatoire des témoins du passé, avec plus ou moins de succès et de suivi. Dans celles d’importance moyenne et dans les grands centres, elles partagent souvent leurs missions avec d’autres structures, généralement un musée.
La ligne de démarcation entre les partenaires du passé n’est pas toujours clairement définie, elle peut être changeante selon la personnalité des archivistes et des conservateurs, les inflexions données par les autorités, relayées par les associations, sociétés et fondations qui entourent les activités des musées.

⇒ En ligne

Panorama

Ouverte en 2003, elle regroupe plus de 192 000 notices descriptives provenant de l’ensemble des inventaires en vigueur (au moins un par commune) des documents antérieurs à 1961.

panorama.vd.ch

Portail des archives communales vaudoises

Documents d’archives postérieurs à 1960.

vaud.archivescommunales.ch

⇒ En «papier»

Coutaz Gilbert, Kupper Beda, Pictet Robert, Sardet Frédéric : Panorama des archives communales vaudoises 1401-2003, Bibliothèque historique vaudoise 124, Lausanne, 2003, 551 pages.

Des archives vaudoises… hors du canton de Vaud !

A Turin, en Savoie et en Haute-Savoie
Depuis le XIIIe siècle, les comtes puis ducs de Savoie ont organisé les archives de leurs possessions, dont celles situées au nord du lac Léman. Ils les ont regroupées au XIVe siècle dans leur capitale administrative, à Chambéry, puis dès 1720 à Turin. Les archives du Pays de Vaud, en particulier les comptes de châtellenies, subsides et péages, sont conservées aux Archives d’Etat de Turin. Des parts plus modestes se trouvent aux Archives départementales de la Savoie, à Chambéry et aux Archives départementales de la Haute-Savoie, à Annecy.

A Genève et Fribourg
Des séries plus ou moins homogènes et anciennes des archives de l’évêque de Lausanne, surtout depuis son installation définitive en 1663 à Fribourg, et du Chapitre de Lausanne sont conservées aux Archives de l’Evêché de Lausanne, Genève et Fribourg, ainsi qu’aux Archives d’Etat de Fribourg et à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg (notamment des manuscrits liturgiques). Plusieurs fonds d’anciens monastères établis dans le Pays de Vaud (Hautcrêt, La Lance, Payerne, Romainmôtier et Rueggisberg) sont à consulter aux Archives d’Etat de Fribourg.

A Berne
Pour la période de 1536 à 1798, les Archives d’Etat de Berne conservent les documents de l’administration du Pays de Vaud par Leurs Excellences de Berne, en particulier ceux du trésorier romand et des différentes Chambres « romandes ».

Partager la page