Promotion des produits locaux et de saison dans la restauration collective

Sachant que 18 millions de repas sont servis annuellement au niveau cantonal dans la restauration collective publique et parapublique, le Canton de Vaud s’engage pour une restauration collective durable.

Stratégie du Conseil d’État

En novembre 2014, le Conseil d’État a adopté une stratégie pour promouvoir les produits locaux et de saison dans la restauration collective. Elle est basée sur l’incitation et la sensibilisation.

Au-delà de l’administration cantonale, les principaux acteurs concernés par cette démarche sont les communes et les entités parapubliques telles que les EMS, les établissements socio-éducatifs, les hôpitaux et les structures d’accueil de jour des enfants.

Le Conseil d’État encourage ces entités à initier, sur une base volontaire, une démarche de sensibilisation, d’information et de formation. À ce titre, l’État de Vaud propose un soutien financier pour les cuisines des établissements publics et parapublics produisant leurs propres repas.

Cet appui consiste en une subvention pour la réalisation d’un diagnostic des achats alimentaires et en la gratuité d’une formation destinée aux cuisiniers et acheteurs de denrées alimentaires.

Concernant les producteurs vaudois, des séances d’information sont organisées par le Service de l’agriculture et de la viticulture (SAVI) afin qu’ils puissent répondre à une potentielle augmentation de la commande directe de produits locaux et de saison de la part des communes et entités parapubliques. Des rencontres producteurs-
cuisiniers ont lieu afin de bien comprendre la demande et adapter l’offre si besoin est. L’objectif est de rendre l’offre vaudoise plus visible et plus accessible (en termes de logistique notamment).

Pour les cuisines gérées par des prestataires externes, l’État a élaboré également un appel d’offres modèle mis à disposition des acteurs intéressés courant 2016. Il permet de tenir compte des engagements concrets des prestataires de restauration collective en faveur des produits locaux et de saison dans le cadre d’appels d’offres pour des cuisines gérées par des prestataires externes.

L’objectif du Conseil d’État est que l’ensemble des entités publiques et parapubliques s‘associent à sa stratégie à moyen terme. À ce jour, de nombreux EMS et structures d’accueil de jour des enfants, ainsi que des communes responsables de cantines scolaires, se sont d’ores et déjà engagés sur cette voie.

Diffusion de la démarche au niveau romand

La question de l’alimentation locale et de saison est une préoccupation pour de nombreuses entités publiques, parapublique au sein des cantons et communes romandes. Ainsi, afin de fédérer les démarches entreprises, l’Unité de développement durable collabore étroitement avec Coord21, Association des collectivités et institutions de droit public de Suisse romande et du Tessin engagées dans une démarche de développement durable. Cette collaboration vise à promouvoir les bonnes pratiques et à favoriser les échanges et les expériences. Ce travail en réseau stimule les membres de Coord21 à initier des démarches qui, petit à petit, touchent l’ensemble de la Suisse romande.

En savoir plus: vd.ch > Thèmes > Environnement >Développement durable > Alimentation

Partager la page