Promotion et soutien aux activités de jeunesse

En application des articles 62, 70 et 85 de la Constitution vaudoise, la Loi sur le soutien aux activités de la jeunesse (LSAJ) vise essentiellement à :

  • encourager la participation des enfants et des jeunes à la vie sociale au niveau communal, régional et cantonal dans le but de contribuer à leur apprentissage de la citoyenneté ;
  • reconnaître et soutenir les activités de jeunesse extrascolaires ;
  • identifier et prendre en compte les besoins et intérêts spécifiques des enfants et des jeunes.

Tâches des communes

La loi attribue deux tâches spécifiques aux communes :

1. Soutenir les activités extrascolaires des enfants et des jeunes (art. 10 LSAJ)

Pour ce faire, les autorités communales peuvent par exemple :

  • désigner une personne de référence (sans forcément créer un nouveau poste)
  • développer leur collaboration avec les organisations de jeunesse locales ou régionales
  • faciliter la réalisation de projets à but culturel, sportif ou social, menés par, pour et avec des jeunes au niveau communal ou régional, en mettant à disposition des infrastructures, des services ou des aides financières.

2. Mettre sur pied et développer des expériences participatives pour les enfants et les jeunes (art. 11 LSAJ)

Pour ce faire, les autorités communales peuvent, par exemple, instaurer des espaces formels et réguliers de participation des enfants et des jeunes à la vie communale (Conseil de jeunes), ou associer ponctuellement (forums) des délégations d’enfants ou de jeunes à l’élaboration de projets communaux ou de quartiers les concernant, tels que :

  • la construction d’un skatepark
  • le processus de réaménagement d’un espace public (p. ex. une place de jeux)
  • la création d’une association pour gérer la mise à disposition d’une salle de gym
  • l’organisation de soirées culturelles
  • l’organisation de cérémonie de passage à la majorité civique
  • la création d’un centre de rencontres et d’animation

Appui du délégué cantonal à l’enfance et à la jeunesse

Entre autres tâches, le délégué cantonal a pour mission d’assurer le lien avec les personnes de référence désignées par les communes. Il publie à leur intention un bulletin d’information électronique plusieurs fois par année et organise annuellement une plateforme d’échanges sur des thématiques liées au développement d’une politique communale de l’enfance et de la jeunesse.

En partenariat avec le Centre vaudois d’aide à la jeunesse (Jaiunprojet.ch), le délégué cantonal se tient à disposition des communes pour les conseiller et les accompagner dans la mise en place d’expériences participatives et/ou d’offres d’activités de jeunesse extrascolaires. Au préalable, une analyse des besoins et intérêts des enfants et des jeunes peut être menée dans la commune.

Par ailleurs, le délégué cantonal a pour tâches d’apporter un appui aux organisations de jeunesse qui le sollicitent et à la Commission cantonale de jeunes. Il préside également le Comité chargé de préaviser l’octroi d’aides financières à des projets portés par des groupes de jeunes dans le canton.

Enfin, le délégué cantonal a la responsabilité de coordonner les actions de prévention du surendettement auprès des jeunes (15 25 ans). Des aides financières et un accompagnement méthodologique sont mis à la disposition des communes intéressées à développer des actions dans ce domaine.

Les bonnes questions

  • La commune a-t-elle désigné une personne de référence pour le soutien aux activités de la jeunesse (sans forcément créer un nouveau poste) ?
  • La commune ou les communes de la région facilitent-elles la réalisation d’activités de jeunesse extrascolaires, en mettant des infrastructures, des services et/ou des aides financières à disposition des projets de jeunes ?
  • Y a-t-il des possibilités de participation à la vie communale pour les enfants et les jeunes ? Sont-ils associés à l’élaboration de projets au niveau de la commune ou du quartier ?
  • Les jeunes ont-ils connaissance du soutien méthodologique pour leurs projets dispensés gratuitement par le service subventionné Jaiunprojet.ch (CVAJ) ?
  • Les jeunes ont-ils connaissance des aides financière cantonales qu’ils peuvent solliciter pour leurs projets ?

Recommandations

S’adresser au délégué cantonal pour des conseils et un accompagnement dans la mise en place d’expériences participatives et/ou d’offres d’activités de jeunesse extrascolaires pour les enfants et les jeunes.

Cadre légal :

  • Constitution du Canton de Vaud (Cst-VD, RSV 101.01)
  • Loi sur le soutien aux activités de la jeunesse (LSAJ, RSV 850.43)

Pour en savoir plus…

Service de protection de la jeunesse (SPJ)
Délégué cantonal à l’enfance et à la jeunesse – Av. de Longemalle 1 – 1020 Renens
Tél. 021 316 56 51 – Mobile 078 734 16 35 – Courriel : frederic.cerchia@vd.ch

Documentation :

Guide pratique no 6 « Encourager la participation dans sa commune », téléchargeable gratuitement.

Partager la page