Espaces publics

Politique des espaces publics

Dans leur mission d'aménagement, les collectivités publiques ont un rôle décisif à jouer pour l'amélioration des espaces publics. Dans ces parties du réseau routier situées en localité, où se superposent fonctions circulatoires et fonctions socioculturelles, l'usage des voiries doit être mieux partagé.

Afin de promouvoir ce nouveau partage du domaine public et privé, et prenant acte de la demande de nombreuses communes, le Service du développement territorial et la Direction générale de la mobilité et des routes ont publié en 1996 une charte des espaces publics, adoptée par le Conseil d'Etat.

Appuyée par un engagement de ce dernier, la politique d'aménagement définie par la charte des espaces publics porte sur deux axes :

Commission des espaces publics

La Commission des espaces publics (SCEP) a été créée en 1997 par le Conseil d'Etat. La principale mission de la commission est de conseiller les communes et les tiers dans leur projets de planification et de conception des espaces publics, en amont des procédures d'examen régies par la loi sur les routes (LRou) et la loi sur l'aménagement du territoire et des constructions (LATC).

Cette commission est mixte, composée d'experts externes (architecte urbaniste, architecte paysagiste et ingénieur transport) et de représentants de l'administration cantonale : Service du développement territorial (SDT), Direction générale de l'environnement (DGE), Direction générale des immeubles et du patrimoine (DGIP), DIrection générale de la santé (DGS), Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR). La Division planification de la DGMR assure la présidence et le secrétariat.

La commission des espaces publics peut être sollicitée en contactant les responsables réseau routier et espaces publics de la Division planification ou les voyers d'arrondissement de la DGMR.

La rue des villages

La grande majorité des projets reçus par la sous-commission «espaces publics...»
émane de villages et de petites localités. Cette brochure-conseils a été élaborée
à leur intention - même si son contenu peut aussi intéresser des localités plus
importantes. De fait, presque tous les villages vaudois sont traversés par des
routes principales devenues, avec la croissance du trafic routier, des voies dangereuses et ressenties comme des coupures. Or ces communes sont souvent
moins équipées pour maîtriser les solutions à apporter à ces problèmes relativement neufs, qui évoluent rapidement avec les expériences concrètes.

En publiant cette brochure-conseils, l’Etat veut partager avec les communes l’expérience acquise dans l’examen des dossiers et la réalisation des projets.

S’agissant d’un domaine fertile en innovations où chaque projet appelle des solutions spécifiques, cette brochure ne se présente pas comme un catalogue de
solutions toutes faites qu’il suffirait d’appliquer. Le but n’est pas que toutes les
rues de villages se ressemblent, bien au contraire : les réaménagements doivent
permettre à chaque village de se doter d’espaces publics adaptés à ses besoins
et à ses caractères propres et renforçant ce qui en fait une localité unique, comparable à aucune autre.

Pour y contribuer, cette brochure est guidée par quatre objectifs prioritaires:
> promouvoir les projets d’espaces publics intégrés
> proposer des éléments d’aide à la décision
> agir efficacement dans la conduite des projets
> réaliser des économies en évitant les dépenses inutiles.
Vous pouvez consulter la brochure en format ".pdf". (PDF, 1,29 Mo)

Partager la page