Observatoire de la violence domestique

La violence domestique en chiffre

Depuis 2015, le Bureau de l’égalité (BEFH), en collaboration avec les institutions de terrain, a mis en place un mécanisme de suivi pour la collecte de données permettant de comprendre le phénomène de violence domestique et de travailler au renforcement du dispositif.

La Loi d'organisation de la prévention et de la lutte contre la violence domestique (LOVD), entrée en vigueur en novembre 2018, prévoit de rassembler des informations permettant de tenir un registre des événements centralisé et anonyme nécessaire à l’identification et à la mise en oeuvre de mesures utiles et efficaces à la prévention de la violence domestique (art. 15, al. 1, LOVD).

Une révision exhaustive et un élargissement de l’éventail des données recueillies par le BEFH ont été effectués en 2018 en collaboration avec le Centre romand de recherche en criminologie de l’Université de Neuchâtel. Cette révision pose les bases du registre complet des événements qui sert au pilotage des actions de l’État dans la lutte contre la violence domestique.

Pour obtenir une vue d’ensemble des situations de violence domestique, le BEFH a
travaillé en étroite collaboration avec l’ensemble des institutions membres de la CCLVD, dont la Police cantonale, le Département de la santé et de l'action sociale, l'ordre judiciaire, la direction générale de l'enfance et de la jeunesse, le Centre Prévention de l'Ale (CPAle), le Centre d'accueil MalleyPrairie (CMP), le Centre d'aide aux victimes d'infractions (Centre LAVI), l' Equipe Mobile d'Urgences Sociales (EMUS) et l'Unité de médecine des violences (UMV) du CHUV.

Ce registre s’inscrit dans une démarche de monitoring, ce qui signifie la collecte, l’analyse, l’interprétation et la dissémination continues et systématiques de données relatives à la violence domestique afin d’être en mesure de planifier, mettre en oeuvre et anticiper si nécessaire des ajustements pour répondre aussi bien aux besoins de prises en charge que de détection des situations et de prévention. Ces données offrent une vue d’ensemble sur laquelle s’appuyer pour définir les actions nécessaires (prise en charge, prévention, sensibilisation, formation, développement de structures ou de prestations, coordination entre institutions).

2021: Années 2015-2020. N°1. Les Chiffres de la violence domestique
 (PDF, 695 Ko)

2022: Années 2015-2021. N°2. Les Chiffres de la violence domestique (PDF, 657 Ko)

 

 

Partager la page