Personnel des garderies

Règlement interne

Le personnel des Garderies de l'Etat de Vaud dépend du Département des infrastructures et des ressources humaines, il est rattaché au Secrétariat général du DIRH. L'autorité d'engagement est le chef de service.

Les règles applicables (durée de travail, vacances, jours fériés, congés, régime des heures supplémentaires, droit au salaire en cas de maladie, d'accident ou de service militaire, etc.) sont définies dans la Loi du 12 novembre 2001 sur le personnel de l'État de Vaud (pdf, 275 ko) et le règlement général du 9 décembre 2002.

Collaboratrices et collaborateurs des Garderies de l'Administration cantonale vaudoise doivent être à même de fonctionner dans toute l'institution.

Les responsabilités et tâches spécifiques à l'activité sont réglées dans le cahier des charges. Le règlement interne du personnel éducatif fait partie intégrante du cahier des charges.

Éléments généraux

Secret de fonction

Le secret de fonction s'applique pendant la durée des contrats ainsi qu'après la fin de l'engagement.

Santé

La personne engagée présente, avant son entrée en fonction, un certificat médical de bonne santé ainsi qu'une copie du carnet de vaccination. La direction encourage les vaccinations recommandées par l'Office fédéral de la santé publique.

Dans la mesure du possible, les rendez-vous médicaux seront pris hors du temps de travail ou, pour qui travaille à temps plein, durant les heures qui perturbent le moins le fonctionnement de l'institution. Les rendez-vous médicaux doivent être annoncés à la direction. Sauf abus, ces absences sont comptabilisées comme temps de travail, mais au maximum jusqu'au complément de la journée de travail usuelle.

Horaire

Le personnel se doit d'adapter son horaire aux nécessités de l'institution. Son temps de travail hebdomadaire est notifié dans son contrat de travail.

Présentation

Un habillement correct et adapté au travail est de mise.

L'attitude personnelle et vestimentaire des collaboratrices et collaborateurs doit répondre à une bonne image du service public.

La fumée est interdite dans les locaux (espace non fumeur); en outre, on s'abstient de fumer à la vue des enfants.

Congés

Les jours de congé sont le samedi, le dimanche et les jours fériés officiels.

Vacances

Les vacances dues sont prises durant les périodes de fermeture des garderies soit:

  • une semaine entre Noël et Nouvel-An,
  • une semaine à Pâques,
  • trois semaines en été (juillet-août).

Tâches, fonctions et responsabilités

Le personnel dépend de la directrice ou du directeur du site.

Collaboratrices et collaborateurs travaillent en équipe. Leur attitude et leur collaboration doivent justement favoriser l'esprit d'équipe et assurer la bonne marche de l'institution et son renom.

Relations avec les parents

Chacun-e doit assurer une relation de collaboration avec les parents. Les garderies s'efforcent de répondre au mieux aux besoins des familles, et faire preuve de souplesse. Il s'agit de ne pas oublier que la prestation doit permettre aux parents de lier facilement vie privée et vie professionnelle.

Relations avec la direction

Le personnel doit:

  • transmettre toute information utile concernant les enfants, les parents, les achats ou toute initiative prise,
  • faire part à la direction de toute proposition utile à la vie institutionnelle.

Relations avec l'ensemble des collègues

La collaboration est vécue au quotidien, il est du ressort de toutes et tous de:

  • procéder à certains achats de matériel avec l'accord préalable de la direction,
  • contribuer à l'aménagement des locaux,
  • respecter, entretenir et ranger le matériel,
  • connaître les informations quant au nombre d'enfants, aux régimes, à l'évolution dans l'alimentation, ainsi qu'aux horaires des repas,
  • aider les enfants à prendre conscience de la valeur des mets et transmettre, aux cuisines, les réactions des enfants,
  • aider les enfants à prendre conscience de la valeur du travail des cuisinières et cuisiniers - comme du personnel de maison.

Relations avec les stagiaires et les apprenti-e-s

Le personnel doit pouvoir rendre possible la confrontation à la réalité professionnelle (partager et participer à la vie institutionnelle).

Perfectionnement professionnel

Le personnel a droit chaque année à un congé de formation de trois jours, sur le temps de travail, aux fins de perfectionnement professionnel. Le choix de la formation est agréé par la cheffe de service et la direction de l'institution.

Pour une formation individuelle sans convention, la collaboratrice ou le collaborateur établit la demande et l'argumente; la direction donne son préavis et la cheffe de service l'avalise.

Pour un travail à temps plein et au-delà de trois jours de formation, on recourt aux heures excédentaires pour "éponger" les journées en sus. La même répartition sera envisagée pour les temps partiels au prorata de leur taux d'activité.

Pour une convention de formation, la même procédure que la formation individuelle est valable; en plus, le service établit la convention de formation avant l'inscription au cours si le montant est supérieur à 6000 francs et/ou cinq jours de formation.

Promotion de l'égalité dans les garderies de l'État de Vaud

L'homme et la femme sont égaux en droit. La loi pourvoit à l'égalité de droit et de fait, en particulier dans les domaines de la famille, de la formation et du travail (art. 8, al. 3 de la Constitution fédérale).

Le personnel est attentif à toute forme de discrimination directe ou indirecte fondée sur le sexe. Il se doit aussi de promouvoir, à son niveau et dans le cadre de ses activités, l'égalité dans l'institution.