07. Agriculture et sylviculture

Agriculture

Vaud arrive au second rang des cantons suisses pour l’étendue de sa surface agricole utile (110'000 ha, alpages non compris), après le canton de Berne. 

Les grandes cultures occupent les deux tiers de la surface. Vaud est d’ailleurs le premier canton producteur de nombreuses cultures (blé panifiable, maïs, grain et pois protéagineux, betteraves sucrières, colza, etc.).  Il se distingue également en matière de viticulture, deuxième producteur après le Valais.

L’arboriculture fruitière, au troisième rang après la Thurgovie et le Valais, concerne principalement les pommiers.

EN SAVOIR PLUS SUR L'AGRICULTURE

Haut

Pêche et chasse

Pêche 

Les permis de pêche délivrés dans le canton sont des permis professionnels ou de loisir. Ils concernent soit la pêche en rivière et petits lacs de montagne, soit la pêche dans un des lacs : lac Léman, lac de Neuchâtel, lac de Morat et les lacs de la Vallée de Joux.

Les espèces prises en pêche professionnelle diffèrent selon les lacs. Dans le lac Léman, ce sont les corégones et les perches qui dominent; dans le Lac de Neuchâtel, il s’agit des bondelles et des palées; dans les autres lacs, les prises sont réparties plus également entre les espèces.

Chasse 

Le régime de chasse dans le canton de Vaud est un régime à permis où l’animal abattu appartient au chasseur. Le gibier à plumes abattu est le plus souvent le canard sauvage (colvert); pour le gibier à poils, il s’agit du chevreuil.

EN SAVOIR PLUS SUR LA PECHE ET LA CHASSE

Haut

Sylviculture

La forêt vaudoise est constituée majoritairement de résineux et s’étend sur 126'000 hectares. L’exploitation du bois place le canton au deuxième rang national, après le canton de Berne. 
La gestion de la forêt a longtemps consisté à assurer une exploitation durable de la ressource ligneuse. Elle englobe maintenant le souci de protection contre les dangers naturels, de préservation de la biodiversité et d’accueil du public.

EN SAVOIR PLUS SUR LA SYLVICULTURE

Haut

Partager la page