Aide aux victimes d'infraction

Aperçu

Les Centres de consultation LAVI apportent une aide à toute personne qui a subi, du fait d’une infraction, une atteinte directe à son intégrité corporelle, sexuelle ou psychique (victime), que l’auteur ait été ou non découvert ou que le comportement de celui-ci soit fautif ou non.

Les Centres de consultation sont chargés en particulier :

  • de fournir à la victime une aide médicale, psychologique, sociale, matérielle et juridique
  • de donner des informations sur l’aide aux victimes.

La base légale est la Loi fédérale du 23 mars 2007 sur l’aide aux victimes d’infractions (LAVI), entrée en vigueur le 1er janvier 2009.
La loi cantonale du 24 février 2009 (LVLAVI) règle les modalités d’application de la LAVI en matière de centre de consultation et de procédure d’indemnisation.

Haut

Haut

Haut

Partager la page