Examens de fin d'apprentissage

Examens de fin d'apprentissage

La formation professionnelle initiale s'achève par des examens de fin d'apprentissage, appelés procédure de qualification, qui aboutissent, en cas de réussite, à la délivrance d'une attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) ou d'un certificat fédéral de capacité (CFC).

Les examens ne sont pas publics. Il est possible qu'en plus des experts, un représentant de la Direction générale de l'enseignement postobligatoire (DGEP) assiste à certains examens afin de garantir la qualité de la procédure de qualification. Le représentant de la DGEP ne participe pas à l'évaluation des candidat-e-s.

Chaque candidat-e doit porter une tenue vestimentaire correcte.

Convocation

En mars-avril, la DGEP convoque chaque apprenti-e pour les sessions d'examens qui se déroulent généralement au mois de mai et de juin.

Les apprenti-e-s en formation duale doivent transmettre la convocation à leur formatrice ou à leur formateur.

Lieux des examens

Le parcage des véhicules n'est pas autorisé dans l'enceinte des écoles professionnelles ou sur les lieux des examens, sauf avis contraire.

Horaires

La candidate ou le candidat doit se présenter à l'heure indiquée sur sa convocation. En cas d'arrivée tardive, l'accès à l'examen demeure réservé et aucun temps supplémentaire ne sera accordé. 

Coûts

Pour la candidate ou le candidat

Les examens sont gratuits. Un émolument peut être demandé si la candidate ou le candidat ne se présente pas aux examens ou si elle ou il s'en retire sans motif valable.

Pour l'entreprise formatrice

La Fondation en faveur de la formation professionnelle (FONPRO) prend en charge l'intégralité des coûts de matériel et de locaux d'examen pour l'ensemble des apprenti-e-s vaudois-e-s. Le passage des examens CFC et AFP par les apprenti-e-s est donc gratuit pour les entreprises formatrices du canton de Vaud.

Matériel

La candidate ou le candidat se présente à l'examen avec le matériel ou l'outillage nécessaire. Pour tout matériel ou outillage spécifique à la profession, se référer à la convocation ou ses annexes.

L'utilisation de supports de cours pendant l'examen n'est autorisée que si c'est expressément mentionné dans l'ordonnance de formation, le plan de formation, la convocation, son annexe ou une directive de l'école. 

Demande d'aménagement pour les examens pour les apprenti-e-s en situation de handicap

Les apprenti-e-s en situation de handicap (par exemple: dyslexie, surdité, mobilité réduite) peuvent demander des mesures d'aménagement lors des examens jusqu'au 15 mars.

Demander des mesures d'aménagement 

Tout problème de santé susceptible d'affecter le bon déroulement des examens survenant après le délai doit être annoncé au plus vite à la Direction générale de l'enseignement postobligatoire.

Si vous renoncez à annoncer un handicap, aucun aménagement de la procédure de qualification ne sera accordé et votre situation ne sera pas prise en compte par les experts lors de l'appréciation des travaux et des interrogations.

Maladie, accident et cas de force majeure

Une maladie, un accident ou un cas de force majeure entraînant l'absence à une épreuve ou un abandon de la session d'examens doit être communiqué immédiatement par la candidate ou le candidat à la DGEP. Un certificat médical ou tout autre document officiel doit être présenté dans les plus brefs délais. 

En cas d'absence à une épreuve ou de retrait en cours de procédure pour cause de maladie, accident ou cas de force majeure, les résultats des épreuves déjà passées durant la session restent, en principe, acquis. 

La candidate ou le candidat malade ou accidenté au bénéfice d'un certificat médical qui décide néanmoins de se présenter aux examens renonce à faire valoir son certificat. Les experts ne tiendront pas compte de cette situation lors de l'appréciation des travaux ou des interrogations.

Il ne sera pas tenu compte des certificats médicaux établis ou présentés après la communication des résultats d'examens.

La DGEP décide dans quelle mesure les candidat-e-s malades, accidentés ou absents pour cas de force majeure pourront effectuer les épreuves manquantes.

Assurances

L'Etat de Vaud décline toute responsabilité en cas d'accident professionnel ou non professionnel lors des examens de fin d'apprentissage. 

Service militaire

Le candidat astreint au service militaire doit entreprendre toutes les démarches auprès de l'autorité militaire pour obtenir les congés nécessaires.

Cas particuliers

Absence injustifiée et tricherie

En cas d'absence injustifiée, de tricherie, ou de tentative de tricherie à une épreuve, la note de 1 est, en principe, attribuée. 

La candidate ou le candidat faisant usage de sont téléphone portable ou de tout autre moyen de communication durant le déroulement des examens sera exclu pour "tricherie". Il sera sanctionné de la note de 1.

Abandon

L'abandon injustifié, après le 31 mars, ou en cours de procédure de qualification est assimilé à un échec.

Résultats

Les candidat-e-s ayant un contrat d'apprentissage vaudois seront informés de leurs résultats dans le courant du mois de juin ou de juillet. 

Seul le bulletin de notes officiel délivré par l'autorité cantonale fait foi.


En cas d'échec

En cas d'échec aux examens de fin d'apprentissage, plusieurs solutions sont possibles:

Recours

Vous disposez d'un délai impératif de 10 jours, dès le lendemain de la réception du courrier annonçant l'échec, pour recourir contre cette décision. Pour cela:

Département de la formation, de la jeunesse et de la culture
Instruction des recours DGEP
Rue St-Martin 24
1014 Lausanne

Dès réception de votre recours, une avance des frais d'instruction de 400 fr. vous sera demandée. 

L'autorité de recours ne revoit pas l'appréciation des travaux et des interrogations. L’admission d’un recours par le département ne conduit pas à la délivrance du CFC, mais à l’annulation des épreuves contestées et à leur répétition.

Partager la page