Attestation CECR

Dès 2006, le Canton de Vaud a entamé une réflexion sur la question d'un enseignement des langues vivantes et sur leur certification compatibles avec le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR); les plans d'études des gymnases dans le domaine des langues vivantes ont ainsi intégré les principes fixés par ce dernier. Ces travaux ont été menés en collaboration avec des personnes externes à l'Etat ou au Canton de Vaud, experts en la matière. La première volée d'élèves des gymnases vaudois a obtenu, si les conditions étaient réunies1, son ou ses attestations2 CECR en juillet 2012.

Les plans d’études des gymnases vaudois insistent sur la nécessité de développer les quatre compétences imposées par le CECR, soit la compréhension et la production tant écrites qu’orales. Ils fondent l’enseignement des langues vivantes sur les recommandations émises par la CDIP dans son document « Stratégie des langues pour le degré secondaire II" du 24 octobre 2013 ». Les examens finals conçus par les divers gymnases selon des canevas communs permettent par ailleurs de tester efficacement ces compétences. Pour la compréhension de l’oral, la Direction générale de l’enseignement postobligatoire (DGEP) a de surcroît mis sur pied des épreuves cantonales.

L’élaboration de ces épreuves constitue depuis 2012 un travail dynamique et évolutif, réalisé avec des ressources internes aux gymnases, i.e. des enseignants qui ont suivi des formations spécifiques, et avec de nombreux experts externes. L’organigramme suivant met en évidence cette supervision du processus, depuis la création des épreuves jusqu’à leur validation définitive :

Notes

1L’attestation est délivrée à la condition que la note finale obtenue par l’élève soit égale ou supérieure à 4 (sur 6). La note finale est calculée de la façon suivante :

2Les niveaux à atteindre sont les suivants :

  • B2 pour l’Ecole de maturité (C1 pour l’option spécifique italien);
  • B1 pour l’Ecole de culture générale.