Questions fréquentes sur les hautes écoles (Uni, EPF, HES, HEP)

Je souhaite poursuivre mes études dans une HES après l'obtention de ma maturité gymnasiale, quelles sont mes possibilités pour y accéder?

Année préparatoire (ou modules complémentaires / année propédeutique)

L’année préparatoire permet aux candidat-e-s sans formation spécifique préalable d’acquérir, dans le cadre de l’école, les bases nécessaires à leurs futures études dans une HES. Pour en savoir plus, consulter la Filière Info « Année préparatoire (PDF, 492 Ko) ».

Formation professionnelle accélérée / Réduction d’apprentissage

Dans certaines professions, les titulaires d’une maturité gymnasiale peuvent préparer un CFC en 2 ans par le biais de la formation professionnelle accélérée (FPA). Pour les autres professions, une réduction de la durée de la formation peut être obtenue. Pour en savoir plus sur la FPA et les réductions du temps de formation, consulter la Filière Info correspondante.

CFC d’employé-e de commerce en 18 mois

Les titulaires d’une maturité gymnasiale ont la possibilité d’effectuer en 18 mois minimum une formation professionnelle initiale d’employé-e de commerce CFC en entreprise. Pour en savoir plus, consulter la FAQ correspondante dans les Questions fréquentes sur les formations gymnasiales.

Stages professionnels
Après l’obtention de la maturité gymnasiale, une expérience professionnelle d’une année dans le domaine visé permet également d’accéder à certaines formations en Hautes écoles spécialisées  (Haute école d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud, Haute école de travail social et de la santé, Haute école de viticulture et œnologie, etc.). Pour en savoir plus, consulter les conditions d’admission détaillées des HES vaudoises dans les fiches d’information de l'orientation suisse.

J’aimerais étudier dans une HES et j’ai entendu dire qu’il faut un CFC spécifique pour y être admis…

Les hautes écoles spécialisées (HES) proposent des formations de niveau bachelor et master dans six domaines:

  • Design et Arts visuels
  • Economie et Services
  • Ingénierie et Architecture
  • Musique et Arts de la scène
  • Santé
  • Travail social

L’accès à ces cursus repose sur une formation à la fois pratique et théorique, soit, en règle générale, un certificat fédéral de capacité (CFC) dit spécifique complété par un certificat de maturité professionnelle. Un CFC spécifique est en rapport direct avec la filière d’études visée, par exemple assistant-e socio-éducatif/ve pour les filières sociales, graphiste pour les filières design, etc. Pour certaines filières, plusieurs CFC sont reconnus comme spécifiques, par exemple assistant-e en soins et santé communautaire, assistant-e médical-e ou encore droguiste ou opticien-ne pour les filières de la santé.

Vous trouverez les conditions d'admission et les listes des CFC spécifiques pour chaque domaine sur le site de la HES-SO (voir les documents "Voies d'accès les plus courantes"): https://www.hes-so.ch/fr/bachelor-173.html


Pour plus d'information sur les conditions d'admission dans les Hautes écoles spécialisées, consultez également les fiches d'information de l'orientation

J'ai un bachelor HES, est-ce que je peux effectuer un master à l'université? L'inverse est-il aussi possible?

Les étudiants ont la possibilité de passer d’un bachelor dans une HES ou une HEP à un master dans une université, et inversement. En fonction de la branche d’étude suivie, des connaissances et compétences supplémentaires de 20 à 60 crédits devront être acquises avant ou pendant le cursus de master, selon des modalités propres à chaque haute école. Les recteurs de ces institutions ont en effet établi une convention fixant les principes et réglant les modalités du passage d’un type de haute école à un autre. Une liste de concordance répertoriant 36 possibilités de passage fixe le nombre de crédits complémentaires à acquérir. Cette liste ainsi que la convention sont accessibles sous le lien direct suivant: http://www.swissuniversities.ch/fr/publications/publications-kfh-jusqua-2014/conventions/ 

Je souhaite entrer à l'Université de Lausanne, mais je n'ai pas de maturité gymnasiale. Quelles sont mes possibilités?

Il existe différentes possibilités pour les personnes ne disposant pas de titre reconnu pour accéder à l'Université de Lausanne. Celles-ci sont présentées dans la brochure d'information "Sans matu, vos accès à l'UNIL" éditée chaque année par l'Université de Lausanne et disponible sous le lien direct suivant: http://www.unil.ch/formations/publications

Je souhaite entrer à l'EPFL, mais je n'ai pas de maturité gymnasiale. Quelles sont mes possibilités?

Il existe différentes possibilités pour les personnes ne disposant pas de titre reconnu d'accéder en première année de bachelor à l'EPFL:

  • Examen complémentaire Passerelle maturité professionnelle / maturité spécialisée - haute écoles universitaires: examen fédéral destiné aux titulaires d'un CFC complété par une maturité professionnelle ou une maturité spécialisée et donnant accès à toutes les filières d'études des hautes écoles universitaires de Suisse;
  • Cours de mathématiques spéciales (CMS) (PDF, 477 Ko): cours préparatoire d'une année organisé par l'EPFL, destiné aux titulaires d'une maturité professionnelle ou d'une maturité spécialisée (jusqu'à 25 ans) et aux titulaires d'un bac général de l'Union européenne, d'un bac général d'un autre pays ou d'un bac international;
  • Examen d'admission: examen organisé par l'EPFL, accessible à tout-e candidat-e ne remplissant pas les conditions d'admission en 1ère année. L'EPFL déconseille vivement de se présenter à cet examen avec le seul bagage du baccalauréat ou autre formation secondaire.

L'examen complémentaire passerelle (dit Passerelle Dubs) permet l'admission dans les hautes écoles universitaires suisses, mais donne-t-elle également accès aux universités étrangères?

Il n'appartient pas à la Confédération de reconnaître un titre pour des études à l'étranger: seule l'université étrangère (ou le pays où elle se trouve) peut décider de la reconnaissance d'un diplôme en vue d'études. Il faut donc s'adresser directement à l'université désirée, en joignant autant d'informations que possible sur la maturité professionnelle / la maturité spécialisée et l'examen complémentaire passerelle (Passerelle Dubs). Il est en effet probable qu’une université étrangère n'ait jamais entendu parler de cet examen.
A noter que le processus de Bologne ne concerne pas l'accès à l'université.

J’aimerais devenir maître de sport, quelle formation est-ce que je dois suivre?

Pour l’enseignement à l’école obligatoire, au gymnase ou en école professionnelle, la formation de maître/maîtresse d’éducation physique et de sport s’acquiert à la Haute école pédagogique de Lausanne (HEPL). Elle diffère selon les degrés scolaires envisagés: primaire, secondaire I ou secondaire II (gymnase, formation professionnelle).

Degrés primaires: la formation s’effectue en 3 ans. Il s’agit d’une formation généraliste, mais les étudiant-e-s se destinant à l'enseignement aux degrés 5 à 8 Harmos ont la possibilité de se spécialiser dans deux des quatre disciplines suivantes: éducation physique, éducation artistique, musique ou anglais. Titre requis: maturité gymnasiale, maturité spécialisée orientation pédagogie, maturité professionnelle + examen Passerelle, titre d’une haute école universitaire ou spécialisée ou titre équivalent.
Secondaire I: 2 ans à plein temps ou 3-4 ans à temps partiel. Titre requis: bachelor délivré par une Haute école suisse universitaire attestant d’études effectuées en sport.
Secondaire II: 1 année à plein temps ou 1,5 à 2 ans à temps partiel. Titre requis: master délivré par une Haute école suisse universitaire attestant d’études effectuées en sport.

Remarque: un examen préalable d’aptitudes physiques conditionne l’accès aux études en sciences du sport et de l’éducation physique de l’Université de Lausanne.

Je n’ai pas les titres exigés pour entrer à la HEP, existe-t-il une autre solution?

Il est également possible de se former comme maître de sport à la Haute école fédérale de sport de Macolin (HEFSM), en 3 ans (bachelor) ou 4,5 ans (bachelor+master). Le bachelor peut également être suivi à temps partiel, en 6 ans maximum. Pour y être admis, il faut être titulaire d’une maturité professionnelle, spécialisée ou gymnasiale (ou titre équivalent). D’autres conditions s’ajoutent à ces exigences, notamment la réussite d’un test d’aptitudes dans différentes disciplines sportives. A noter également que les cours sont dispensés en français et en allemand.
Remarque: cette formation ne permet pas d'enseigner dans les écoles publiques du canton de Vaud!

Outre l’enseignement dans les écoles publiques, d’autres professions peuvent être envisagées par les personnes souhaitant enseigner le sport: assistant-e en promotion de l'activité physique et de la santé, entraîneur/entraîneuse de sport de performance BF, instructeur / instructrice de fitness BF, professeur-e de sport de neige BF, etc.

J’aimerais enseigner les travaux manuels ou la couture. Quelle formation est-ce que je dois effectuer?

Dans le canton de Vaud, maître/maîtresse de travaux manuels ou maître/maîtresse de couture correspondent aux professions d'enseignant-e d’activités créatrices et manuelles (degrés 1 à 11 Harmos). La formation s’acquiert à la Haute école pédagogique Vaud (HEP Vaud). Il s’agit d’une formation postgrade (DAS) s’adressant avant tout aux enseignants déjà en activité. Les personnes sans activité dans l'enseignement mais au bénéfice d'un titre professionnel dans un domaine technique peuvent être admises sous certaines conditions.

Pour en savoir plus

Où puis-je trouver des informations sur les principaux débouchés après une haute école ?

Sur le site de l’orientation suisse – www.orientation.ch

Des informations quant aux principaux débouchés après des études en haute école sont disponibles sur le site de l’orientation suisse. La présentation des débouchés de 44 filières et branches d’études, classées par domaine, est accessible sous le lien direct suivant:
https://www.orientation.ch/dyn/show/2468

Tous les deux ans, l’Office fédéral de la statistique (OFS) effectue une enquête auprès des nouveaux diplômés des hautes écoles universitaires (HEU), des hautes écoles spécialisées (HES) et des hautes écoles pédagogiques (HEP). Sur la base de cette enquête, le Centre Suisse de Services Formation professionnelle / orientation professionnelle, universitaire et de carrière (CSFO) publie une brochure, « «Premier emploi après les études » et des informations extraites de celle-ci.
Ces informations peuvent être consultées directement sous le lien suivant:
https://www.orientation.ch/dyn/show/8804

Sur le site de l’Université de Lausanne – www.unil.ch
Le Service d’orientation et carrière de l’Université de Lausanne (UNIL) réalise tous les 4 ans une enquête sur le devenir de ses diplômés, afin de recueillir des informations sur le passage à l’emploi, le premier emploi, les fonctions exercées, etc.
La dernière étude, réalisée en 2015, est disponible sous le lien suivant:
https://www.unil.ch/perspectives/fr/home/menuinst/lunil-et-apres/graduees--4-ans-apres.html

OCOSP - Mai 2019

Partager la page