Enseignement spécialisé

Enseignement spécialisé

L'Office de l'enseignement spécialisé propose différents types de mesures destinées aux enfants et élèves de 0 à 20 ans en situation de handicap et en appui aux enseignants.

Ces mesures sont sous la responsabilité des inspecteurs de l'enseignement spécialisé.

Prestations avant l'âge de scolarisation (0 à 4 ans)

Petite enfance

Intégration précoce d'enfants en situation de handicap

Formulaires relatifs à l'intégration précoce d'enfants en situation de handicap en institution d'accueil collectif de jour.

Ces formulaires sont à retourner à

Commission d'intégration
p.a. SESAF, Office de l'enseignement spécialisé
Rue Cité-Devant 11
1014 Lausanne

Pour toute information sur l'utilisation de ces formulaires, vous pouvez consulter le dépliant explicatif lié à l'utilisation des formulaires (pdf, 490 ko).

Demande de renfort pédagogique pour les équipes à l’intention des équipes éducatives petite enfance, accueillant un enfant à besoins particuliers

Service éducatif itinérant (SEI)

Le SEI offre une aide à domicile aux enfants d'âge préscolaire qui présentent des difficultés dans leur développement ou un handicap.

Ce service est proposé par :

  • Les médecins et infirmières
  • Les assistants sociaux
  • Les psychologues
  • Les enseignants
  • Divers services spécialisés

La collaboration débute avec l'accord des parents.

Lorsque les contacts seront pris, l'enseignante spécialisée se rendra régulièrement dans la famille, pourra ainsi faire connaissance avec l'enfant et observer, avec ses parents, ses capacités dans différents domaines (sensoriel, moteur, cognitif, autonomie, apprentissage, relation à l'entourage, comportement). Cette observation permettra d'accompagner l'enfant dans son développement, selon des objectifs définis ensemble, et avec des moyens appropriés.

L'action du SEI se poursuit en général jusqu'à l'entrée de l'enfant dans une structure adaptée :

  • Garderie
  • Jardin d'enfants
  • Classe d'enseignement spécialisé
  • Ecole régulière

Durant toute la prise en charge, l'enseignante spécialisée collabore avec l'ensemble des personnes qui s'occupent de l'enfant.

Prestations dès la scolarisation obligatoire au sein des établissements scolaires

Aide à l'intégration

L’aide à l’intégration, anciennement désigné sous l’appellation aide à l’enseignant(e), accomplit une prestation de soutien aux gestes quotidiens et d’accompagnement à  la socialisation pour les élèves à besoins éducatifs particuliers.

Cette mesure est décidée par l’inspecteur de l’enseignement spécialisé, sur la base d’un rapport pédagogique. Un rapport médical ou PPLS peut être demandé.

Conditions de rémunération des aides à l'intégration

Renfort pédagogique (art. 10 LES)

Mesure destinée à des élèves relevant de l’art. 1 de la LES, permettant à l’enseignant titulaire de leur apporter de meilleures réponses pédagogiques, dans le cadre de la classe. Il s’agit d’une mesure dispensée par un enseignant spécialisé ou non spécialisé.

L’octroi du renfort pédagogique est décidé par l’inspecteur de l’enseignement spécialisé, sur la base d’un rapport pédagogique. Un rapport médical ou PPLS peut être demandé.

Documents à télécharger pour les établissements de la scolarité obligatoire

Maître de classe de développement (Classe D)

Les classes de développement sont destinées aux élèves qui ne peuvent pas tirer profit de l'enseignement d'une classe primaire ou secondaire, pour lesquels un enseignement et un programme individualisés sont nécessaires, et pour lesquels des mesures d'encadrement plus spécifiques de type enseignement spécialisé ne sont pas requises.

La prise en charge des enfants décrits ci-dessus peut se faire sous différentes formes :

  • Classes de développement " traditionnelles ", avec un effectif de 9 à 11 élèves.
  • Classes-ressources : les enfants fréquentent partiellement la classe pour des activités spécifiques (français, math). Le reste du temps, ils sont intégrés dans des classes de l'enseignement ordinaire.
  • MCDI (maître de classe de développement itinérant). L'élève éprouvant des difficultés reste intégré dans la classe traditionnelle. Le maître de classe D intervient auprès de lui chaque semaine dans la classe ou dans un local annexe, en collaboration avec le titulaire de la classe.

Toutes ces prises en charge visent la meilleure intégration scolaire, sociale et professionnelle possible.

Dans les classes de développement, les objectifs d'enseignement sont adaptés aux aptitudes de chaque élève. Ils se rapprochent de ceux prévus par le plan d'études des classes ordinaires, visant chaque fois que cela est possible, le retour vers les classes régulières.

Les classes sont intégrées dans les établissements scolaires et gérées par les Directions d'écoles. Les Inspecteurs de l'enseignement spécialisé ont une fonction de conseiller pédagogique de ces classes.

Classe officielle d'enseignement spécialisé (COES)

Les COES sont des classes relevant de l'enseignement spécialisé et intégrées dans des établissements scolaires, placées sous la responsabilité des Directeurs, en collaboration avec le SESAF. Ces classes sont également financées par le Canton et la Confédération.

Soutien pédagogique spécialisé (SPS)

Le SPS est une prestation d'enseignement spécialisé destinée aux élèves relevant de la Loi sur l'enseignement spécialisé qui fréquentent l'école ordinaire.

Elle est fournie par des enseignants spécialisés qui apportent une aide spécifique à l'enfant, et collaborent avec l'enseignant titulaire de la classe.

Missions principales du SPS
  • Enseignement individualisé
  • Adaptation des méthodes pédagogiques
  • Adaptation des programmes
  • Liens avec les divers intervenants auprès de l'enfant
  • Evaluation régulière de l'intégration
Rattachement

Les enseignants SPS dépendent d'institutions d'enseignement spécialisé. Ils ont une connaissance approfondie du handicap de l'enfant.

Partager la page