Plan d'études

Plan d'études

Le plan d'études romand (PER) s'applique à l'ensemble des élèves de la scolarité obligatoire, classes de raccordement y compris, à l'exception de l'histoire de la 8e à la 11e année. Pour ces années, l'enseignement de l'histoire s'effectue selon le plan d'études vaudois (PEV), et ce jusqu'à la mise à disposition par la Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse Romande et du Tessin (CIIP) de moyens d'enseignement romands.

Définition

Le plan d’études romand définit les contenus d’apprentissage au cours de la scolarité obligatoire pour la Suisse romande. Il décrit d’une part ce que les élèves doivent apprendre durant leurs onze années d’école obligatoire et, d’autre part, il permet aux enseignant-e-s de situer leur travail, la place et le rôle de leurs disciplines dans le cursus global de formation de l’élève.

Le PER est organisé selon trois entrées : domaines disciplinaires (déclinaison des différentes disciplines enseignées), formation générale (thématiques transversales aux domaines disciplinaires) et capacités transversales (compétences développées dans le cadre d’activités en classe).

Ce plan d’études s’inscrit dans le contexte de l’Accord intercantonal sur l’harmonisation scolaire de la scolarité obligatoire (HarmoS) et de la Convention scolaire romande (CSR).

Entrée en vigueur

Le plan d'études romand (PER) est en vigueur de la 1re à la 11e année, sauf pour l'histoire de la 7e à la 11e année. L'enseignement de cette discipline s'effectue selon le plan d'études vaudois (PEV), et ce jusqu'à la mise à disposition  par la Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse Romande et du Tessin (CIIP) de moyens d'enseignement romands.

Aperçus du contenu du PER

Partager la page