Etre curatrice ou curateur

Toute personne qui possède les aptitudes et les connaissances nécessaires à l’accomplissement des tâches qui lui sont confiées, qui dispose du temps nécessaire et qui les exécute en personne peut être nommée curatrice ou curateur par l'autorité de protection (justice de paix).

La curatrice ou le curateur privé

Le mandat de curatelle peut souvent être confié à une curatrice ou à un curateur privé (membre de la famille, proche, personne intéressée par cette fonction, etc.), notamment lorsque la personne à protéger rencontre des difficultés liées à la gestion, à l’âge, au handicap ou à la maladie. En principe, la curatrice ou le curateur privé peut investir davantage de temps dans les relations personnelles qu’une curatrice ou un curateur professionnel, ce qui est particulièrement apprécié. L’autorité de protection veille à ce que la curatrice ou le curateur reçoive la formation et le soutien dont elle ou il a besoin pour accomplir sa tâche.

Témoignage d'un curateur privé

La curatrice ou le curateur professionnel

En revanche, lorsque les personnes à protéger ont besoin d’un encadrement social et administratif particulier, le mandat est confié à une curatrice ou un curateur professionnel (collaboratrices et collaborateurs rattachés au Service des curatelles et tutelles professionnelles, SCTP, ou à la Direction générale de l'enfance et de la jeunesse, DGEJ).

Témoignages de curateurs professionnels

Quelle différence entre un curateur professionnel et un curateur privé ?

Partager la page